EJU / FSJ, - Benar Baltisberger

Visite du président de l’UEJ

image

Le président de l’UEJ, Sergey Soloveychik, a visité le centre national de performance à Brugg et a répondu aux différentes questions des athlètes.

image

→ photos

Le 7 octobre, une cérémonie officielle a eu lieu à Lausanne, lors de laquelle la statue de judo de l’artiste Zoltan Fodor-Lengyel a été dévoilée. Parmi les invités figuraient des personnalités renommées du sport, dont le président du CIO, Thomas Bach, le président de la FIJ, Marius Vizer, ainsi que le président de l’UEJ, Sergey, Soloveychik.

À l’occasion de la visite, Sergey Soloveychik a donné suite à l’invitation du président de la FSJ, Daniel Kistler, et a visité le centre national de performance (CNP) de la Suisse. Pour les deux partis, c’était l’occasion idéale d’approfondir les relations et de discuter quelques idées qui devraient parvenir à tous les associations membres au-delà de l’UEJ. Un point important était surtout le projet « Judo at School » que l’on présentait en présence du directeur général de la FSJ Samuel Knoepfel et du chef de la relève Jenny Gal.

Il restait enfin encore assez de temps pour observer les athlètes de la relève motivés lors des randoris. Après l’entraînement et une photo commune, Sergey Soloveychik a reçu un petit présent. Ensuite, le judoka modeste a répondu aux différentes questions des athlètes présents.


Sergey Soloveychik : « Nous sommes une grande famille »

Lors de l’entraînement, le responsable des relations médias de la FSJ a aussi profité de l’occasion pour s’entretenir avec le président de l’UEJ.


Sergey, qu’est-ce qui te relie personnellement à la Suisse ?

« Bon, premièrement, je pense au partenariat entre la FSJ et l’UEJ. Nous formons tous une grande famille de judo, dont font partie toutes les associations, de la plus petite à la plus grande. Pour moi, une bonne relation entre les athlètes et les présidents est très importante. À cause de cela, je suis très content de pouvoir être ici en Suisse. Avec la direction de la FSJ, nous avons aussi discuté quelques thèmes importants comme le projet ‘Judo at School’. »


Quelle importance a le judo Suisse pour l’UEJ ?

« Certes, nous sommes fiers de tous nos membres, dont aussi la FSJ qui, d’après moi, fait beaucoup pour notre sport. L’équilibre en ce qui concerne l’importance de toutes les différentes associations se reflète aussi dans la distribution des médailles aux championnats d’Europe. Nous avons presque 50 nations participants et les médailles sont reparties parmi 25 pays. On s’aperçoit que tous les pays ont leurs champions et leurs modèles, ce qui est très important pour la relève. Pour le judo suisse, je vois actuellement beaucoup d’avantages : vous avez des athlètes performantes et une équipe d’entraîneurs renommés. Je pense qu’ainsi, des résultats sur le plus haut niveau sont possibles. Il faut seulement la bonne stratégie. Des bons résultats des judokas suisses renforcent finalement aussi l’UEJ. »


On voit que l’UEJ fait un travail exemplaire, par exemple dans le domaine de l’organisation et de la communication. Quel est votre recette secrète ?

« Aussi au sein de l’organisation de l’UEJ, nous nous considérons comme une grande famille et nous entretenons des bonnes relations. Nous avons du respect pour l’autre, nous vivons notre passion et nous avons un bon mélange de bons collaborateurs très compétents. Nous sommes tous conscients que nous n’avons qu’une seule vie et nous aimerions la vivre en nous consacrant à ce qui nous tient au cœur. Il s’agit de créer quelque chose de positive et de pouvoir rendre quelque chose. Selon la devise ‘judo – more than sport !’ »


En mars 2020, le Swiss Judo Open aura lieu. Quels sont les chances de pouvoir accueillir encore une fois le président de l’UEJ.

« (sourit) Bon, c’est toujours un plaisir de pouvoir être votre invité et je tiens beaucoup à visiter beaucoup de différents événements de l’UEJ. Je viens de visiter la coupe d’Europe des juniors à Chania (GRE). Mais certainement, je ne peux pas visiter tous les tournois. Si je reçois une invitation, je ferai tout mon possible pour pouvoir venir. Les chances sont donc tout à fait réalistes. »

 

Autres nouvelles

Intro image
Fédération / AD

Informations sur l'Assemblée des Délégués 2020

A l'occasion de l’Assemblée des Délégués de la FSJ le 6 juin 2020 à Ittigen, des élections générales auront lieu.


Intro image
FSJ

Nécrologie : Markus Hari (1958 - 2020)

Nous disons au revoir à Markus Hari, notre estimé compagnon, entraîneur et arbitre.


Intro image
FSJ

Informations sur la prévention de l'infection par le corona virus

La Fédération Suisse de Judo & Ju-Jitsu (FJS) attire l'attention sur les recommandations de l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) et fournit des informations sur les mesures de prévention possibles


Intro image
FSJ

FSJ Licences

Informations sur les licences 


Intro image
Kata

Kick-off Groupe de Kata

Solution transitoire pour l'ancien département "Kodokan-Kata" ou la "Commission Kata" pour la période allant jusqu'à la fin de 2020


Intro image
FSJ

Réductions spéciales pour les membres de la FSJ

Être membre actif vaut plusieurs fois la peine : profite maintenant de réductions auprès de nom-breux partenaires !


Intro image
FSJ Clubs

Demande d'admission FSJ

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ:


Intro image
SJO

Informations concernant le Swiss Judo Open 2020

Le week-end des 7 et 8 mars, le Swiss Judo Open (SJO) 2020 aura lieu dans l’AXA Arena de Winterthour. Voici les informations les plus importantes.


Intro image
Notice nécrologique

Avis de décès: Leo Gisin (1934 – 2020)

La légende du judo Leo Gisin (7e dan) est décédée le lundi 27 janvier 2020. Dans son hommage, son compagnon et expert de la FSJ Otto Fend revient sur la vie de Leo Gisin. Gérard Benone honore Leo dans son discours. 


Intro image
FSJ Camps

Camp de Pâques de la FSJ : Inscrivez-vous maintenant !

Du 10 jusqu’au 13 avril 2020, le camp de Pâques de la FSJ se déroulera à Sumiswald. Inscrivez-vous maintenant et profitez d’une semaine d’entraînement passionnante.