Interview, - Benar Baltisberger

Interview de confinement avec Marc Keller et Jacqueline Eichenberger

image

La crise corona touche également nos fournisseurs officiels et les sponsors des équipes nationales de judo et de ju-jitsu. Dans un entretien avec les partenaires, Marc Keller et Jacqueline Eichenberger font le point sur la situation actuelle.

image

Marc Keller :

  • Budo-Sport AG ; fournisseur de l'équipe nationale de judo | budosport.ch

Jacqueline Eichenberger :

  • Budosport Nippon AG ; fournisseur de l'équipe nationale de Ju-Jitsu | budo.ch


Chère Jacqueline, cher Marc, comment votre entreprise est-elle actuellement affectée par la crise corona ?

Jacqueline : "Comme beaucoup d'autres entreprises, nous avons dû fermer notre magasin le 16 mars. Après la panique initiale "comment nous organisons-nous - que se passe-t-il ensuite - dans quelle mesure le chiffre d'affaires s'effondre-t-il", nous avons procédé à quelques ajustements. Normalement, le chiffre d'affaires du magasin représente 50 % de notre chiffre d'affaires total. Nous avons également annoncé le chômage partiel, nos vendeurs sont tous à la maison, le téléphone est répondu en moins de temps, les affaires de vente par courrier peuvent être traitées en moitié moins de temps, donc tout le monde travaille à 50% ou pas du tout.

Marc : "Au début du verrouillage, nous avons également ajusté notre organisation pour les semaines à venir. Depuis le début du mois d'avril, nous sommes en chômage partiel. La webshop fonctionne toujours et grâce à nos processus efficaces, nous pouvons expédier les commandes à temps comme d'habitude".


Quels sont les concepts et les idées alternatives qui pouvaient être découverts ou même mis en œuvre ?

Marc : "Heureusement, nous avons déjà numérisé notre entreprise dans une très large mesure depuis un certain temps. C'est pourquoi nous avons pu passer au télétravail sans aucun problème. Bien entendu, les colis ne sont pas encore expédiés par un robot, il y a donc toujours un employé à Berne pour veiller à leur expédition. Néanmoins, nous attendons avec impatience le contact personnel avec les clients lorsque nous serons autorisés à rouvrir le magasin le 11 mai".

Jacqueline : "Nous avons également bénéficié de l'importance que nous accordons à la vente en ligne et du fait que nous avons mis à jour notre magasin en ligne au cours des derniers mois. Beaucoup d'énergie a été investie dans la maintenance des données, la traduction française a été améliorée et les images ont été optimisées. De nombreux compliments pour notre webshop nous confirment et nous font plaisir. Depuis des années, nous misons également sur le client final sans pour autant négliger les clubs. Cependant, cela nous a été très utile dans la situation actuelle après l'effondrement de la vie de club".


Le programme sportif se poursuit, ces derniers temps dans les quatre murs. Quels articles ont été commandés le plus fréquemment dans ce contexte ?

Jacqueline : "Tous les équipements et aides à l'entraînement à domicile ont connu une augmentation. Les artistes martiaux qui disposent de l'espace approprié ont commandé des revêtements de sol et ont mis en place leur propre entraînement à domicile. L'entraînement au sac de frappe peut être très efficace pour la coordination, la condition physique et la vitesse. Les techniques de frappe peuvent être formées et optimisées. Grâce à nos supports muraux ou au plafond, un sac de frappe peut trouver sa place dans chaque foyer. Grâce aux housses en vinyle, les sacs de frappe peuvent également être utilisés dans des zones extérieures couvertes".

Marc : "Pour l'instant, nos clients ont surtout besoin de tapis pour pouvoir s'entraîner à la maison. Les sacs de frappe et les sacs de frappe debout sont également très demandés. Toutefois, nous allons bientôt manquer de ces produits et, en raison du lockdown en Europe, la livraison par nos fournisseurs sera quelque peu retardée. Nous ne prévoyons pas d'avoir des fournitures avant la fin du mois de mai au plus tôt".


Quels autres articles pouvez-vous recommander pour l'entrainement à domicile ?

Marc : "Pour l'entraînement de judo, l'Uchi-Komi est particulièrement adapté à un usage domestique. Heureusement, une grande quantité d'Uchi-Komi est arrivée récemment. Nous avons également publié une vidéo de démonstration avec Ciril Grossklaus.

Jacqueline : "Outre les sacs de frappe et les coussins muraux, les cordes à sauter font partie des favoris actuels. Enfin et surtout, le temps peut être utilisé avec nos poupées de lutte pour optimiser les techniques de projection".


Qu'attendez-vous le plus lorsque les pratiquants d'arts martiaux seront autorisés à retourner sur les tapis ?

Jacqueline : "Quand la vie revient dans notre magasin ! Chez nous et aussi dans tout le quartier (Chreis Cheib), c'est un calme effrayant. Mais nous sommes surtout heureux lorsque les clubs sont autorisés à reprendre leurs activités, lorsque les centres de fitness et les écoles peuvent rouvrir, lorsque les examens de ceinture sont effectués et lorsque les judogis sont achetés à nouveau. Nous espérons que chacun survivra économiquement à cette crise et en profitera pour laisser l'esprit et l'âme se reposer un peu".

Marc : "Le judo, c'est l'émotion ! Ces émotions nous manquent, que ce soit lors des tournois ou dans nos rapports avec les judokas. Toute la nation sportive semble être dans un profond sommeil. Le fait que les judokas ne puissent pas pratiquer leur sport et que même les athlètes de haut niveau ne sachent pas quand aura lieu le prochain grand tournoi, nous trouvons cela tragique. Nous espérons que l'OFSPO adoptera bientôt un concept coordonné avec les fédérations afin que les entraînements puissent reprendre".


Veuillez soutenir nos fournisseurs officiels - surtout pendant cette période - dans le choix de vos articles Budosport. C'est la seule façon d'assurer un parrainage correspondant pour les athlètes de la FSJ. Les athlètes qui réussissent renforcent à leur tour la fédération, le sport de masse ainsi que la promotion des jeunes talents dans toute la Suisse et contribuent à l'augmentation de la qualité du sport.


Ciril Grossklaus : Entraînement avec l'Uchi-Komi

Autres nouvelles

Intro image
Formation / Sport de masse

Interview avec Alexis Landais

Depuis novembre 2020, Alexis Landais est responsable des départements « Formation » et « Sport de masse ». Dans l'interview, après une rapide présentation, Alexis nous partage ses idées.


Intro image
Sunrise

Sunrise Concours : Le deuxième tour commence!

Grâce au partenariat entre Sunrise et Swiss Olympic, nous bénéficierons également de superbes prix lors du deuxième tour du concours!


Intro image
Antidoping

Le Statut concernant le dopage de Swiss Olympic 2021

Principales modifications et nouveautés


Intro image
Anniversaire

Anniversaire : Quarante ans depuis le premier championnat du monde féminin

La Fédération internationale de judo (FIJ) commémore un événement spécial qui s'est déroulé il y a 40 ans : Le premier championnat du monde de judo féminin s'est tenu au Madison Square Garden de New York du 12 au 14 décembre 1980. Les athlètes féminines suisses étaient également présentes et racontent leurs expériences.


Intro image
FSJ

«Le comité communique»

Le comité informe sur différents points de l'ordre du jour à l'occasion de la réunion du comité du 28 octobre 2020


Intro image
FSJ / SO

Élections au Conseil Exécutif de Swiss Olympic 2021-24

Lors de la 24e réunion du Parlement des Sports le 20 novembre 2020, Sergei Aschwanden est élu au Conseil Exécutif de Swiss Olympic 2021-24


Intro image
CSI 2021

Appel d'offres – Judo CSI 2021

La FSJ cherche un organisateur pour les CSI 2021


Intro image
Covid-19

Concept de protection adapté pour les entraînements

La FSJ présente aux clubs et aux écoles un modèle du concept de protection adapté


Intro image
FSJ

Annonce d'emploi : Employé(e) de commerce 50%

La FSJ est à la recherche d'un(e) « Employé(e) de commerce 50% » à partir du 1er janvier 2020.


Intro image
Covid-19

Le Conseil Fédéral ordonne des mesures contre le corona virus plus rigides

Le 28 octobre 2020, le Conseil Fédéral a décidé de nouvelles mesures drastiques contre le corona virus. Ces règlements concernent également nos sports judo et ju-jitsu. Ils s'appliquent à partir de minuit et sont pour l'instant de durée illimitée.