FSJ, - Benar Baltisberger

La retraite bien méritée de Rosmarie Manser Lettow

image

La chef du personnel du FSJ, Rosmaire Manser Lettow a annoncé sa retraite à la fin du mois d’août. Nous la remercions de ses nombreuses heures de travail bénévole.

image
Elle a travaillé dans les coulisses dans le domaine du sport de compétition et des ressources humaines : Rosmarie Manser Lettow.

Longtemps avant son entrée en fonction aux ressources humaines chez la FSJ, Rosmaire Manser Lettow était une personnalité bien connue au sein de la FSJ. Depuis 1969, elle a été membre de la FSJ, dans les années 70 et 80, elle a travaillé pour notre fédération et a été l’entraîneur chef de l’équipe nationale des dames. Très tôt, elle a lutté pour l'égalité des droits et a ainsi été l'une des pionnières des succès actuels dans le domaine judo féminin.

En 2017 elle a enfin fêté son ‘retour’ chez l’association quand elle s’est laissé convaincre de soutenir le secteur sport de compétition et d’assumer la fonction du chef du personnel. Après plus de trois ans en fonction et de nombreuses heures de travail – en fonction honorifique, il faut le souligner – elle a décidé de prendre sa retraite à l’occasion de son 75ème anniversaire. Nous la félicitions et la remercions chaleureusement. Pour conclure ce chapitre, nous avons posé quelques questions à Rosmarie.


Rosmarie, pourquoi c’est maintenant le bon moment pour prendre ta retraite ?

« 2017/18 était un ‘annus horribilis’ pour la FSJ – une direction presque entièrement nouvelle a repris le gouvernail du navire de la fédération qui risquait de bousculer sur le plan financier. Tous les énergies et ressources ont été puisées pour que le navire ait pu reprendre le cap. Et voilà : le nouveau comité directeur peut reprendre une fédération avec un bilan équilibré. Après mon travail de longue haleine comme entraîneur principal des dames, j’ai travaillé avec succès dans le secteur privé en tant que spécialiste des ressources humaines. A la demande de la FSJ de rejoindre l’association, je n’ai pas eu à réfléchir longtemps. Je voulais redonner quelque chose à la FSJ, car grâce à mes nombreuses années d’expérience en tant qu’entraîneur chef, j’ai eu beaucoup de succès sur le plan professionnel. Mais je pense que j’ai maintenant largement répondu à ce besoin de vouloir redonner quelque chose. Une nouvelle ère suit maintenant au sein de la FSJ – une nouvelle génération ! »


Quel était ton moment fort personnel au cours de toutes ces années chez la FSJ ?

« Ah, c’étaient les nombreuses médailles internationales chez les dames ! Il convient peut-être de souligner les championnats d’Europe lorsque nous nous sommes présentées à la compétition avec deux athlètes féminines et quand nous sommes rentrées avec trois médailles. Malheureusement, ces succès sont tombés dans l’oubli depuis longtemps chez la FSJ. Mais nous, les femmes, nous ne nous sommes pas oubliées. Cette année aussi, nous, les « anciennes », nous nous retrouverons à Yverdon en octobre pour un joyeux échange de souvenirs. »


Quels conseils finaux et souhaits aimerais-tu donner à la fédération ?

« Je n’ai pas de conseils à donner vu que les conditions initiales changent dans beaucoup de situations. A cause de cela, des conseils de l’extérieur sans connaissance profonde des détails n’apportent souvent pas grand-chose. Je continue à soutenir pleinement la vision actuelle et la force masculine dans le sport de performance ; je suis très confiante pour l’avenir, à condition que les moyens financiers nécessaires puissent être fournis à cette fin. Mon souhait est que les personnes qui occupent des postes à responsabilité n’exigent pas seulement de leurs employés, – surtout après les extrêmes mesures d’austérité des dernières trois années – mais qu’ils reconnaissent également leurs excellentes performances en conséquence. »


Quels sont tes plans pour le futur proche ? Lors de quels événements de la FSJ pouvons-nous t’accueillir à nouveau ?

« Depuis le confinement je passe la plupart du temps dans notre résidence de vacances au Toggenburg. C’est ici que je profite du calme et de la nature loin du Covid-19, c’est ici où je me promène avec mon chien sur les collines, dans les forêts et sur les bords de la rivière. Mais tant que je me sentirai aussi dynamique que je le suis, tôt ou tard, je reviendrai probablement quelque part avec un engagement total. J’ai besoin d’avoir le sentiment d’être mis au défi au plan mental. C’est d’ailleurs la meilleure recette contre le vieillissement !

Où on peut me rencontrer ? A voir, là où je serai invitée !

Autres nouvelles

Intro image
Dan

Annulation des examens Dan Judo et des modules Kata

L'évolution actuelle de la pandémie de Covid-19 rend impossible la réalisation des examens de Judo Dan du 7 novembre 2020 à Lausanne et les modules de Kata du 29 novembre 2020 à Berne


Intro image
CSI

Annulation des Championnats Suisses Individuels 2020 et de la Coupe Suisse 2020

L'évolution actuelle de la pandémie de Covid-19 rend impossible la réalisation des CSI 2020 à Uster et de la Coupe Suisse 2020 à Neuchâtel


Intro image
Interview

Jürg Röthlisberger : « Je vis dans le moment présent »

Le héros olympique suisse de 1980 est maintenant heureux de vivre sa vie à Malaga. Néanmoins, Jürg - "Tschüge" - Röthlisberger a une certaine sagesse à transmettre aux jeunes et aux meilleurs judokas.


Intro image
Covid-19

Port du masque obligatoire

Lors de la séance extraordinaire qu’il a tenue le 18 octobre 2020, le Conseil Fédéral a adopté plusieurs mesures pour contrer dans tout le pays la forte hausse des contaminations de corona virus.


Intro image
Comité FSJ

«Le comité communique»

Le comité informe sur certains des points de l'ordre du jour discutés à l'occasion de sa réunion du 25 septembre 2020


Intro image
Cool & Clean

Un environnement sain au club

Prévention des addictions : renforcer la personnalité et la santé des jeunes dans les clubs de sport


Intro image
KPT

Doublement gagnant avec la KPT

20% de rabais et 6 mois de primes offerts.


Intro image
Dan

Revue : Modul formation de continue pour instructeurs de Kata

Le 13 septembre dernier, 17 instructeurs de Kata ainsi que des Judoka et Ju-Jitsuka haut gradés se sont rencontrés pour perfectionner leur pratique du Koshiki-no-Kata et de l'Itsutsu-no-Kata.


Intro image
U15

L’hommage des M15 a été reporté

L’événement distinguant les meilleurs M15 ne peut pas être réalisée cette année en raison de la non-organisation des tournois de ranking


Intro image
Judo Schools League

Le projet « Judo Schools League » a démarré avec succès

Le premier cours de la Judo Schools League débute le 1er octobre dans le canton de Fribourg