CSI 2017, - Benar Baltisberger

Le CSI d’un point de vue régional

image

Ce week-end, les championnats suisses individuels 2018 auront lieu à Saint-Gall. Cet grand événement importe surtout pour la région.

image

Le week-end du 17 et 18 novembre, les championnats suisses de judo auront lieu à l’ « Athletik Zentrum » de Saint-Gall. La relève talentueuse et les héros locaux se disputeront les médailles à l’événement traditionnel. Pour la région elle-même, il était temps de ra-mener de nouveau le championnat en Suisse orientale.

Le lancement de la compétition

Excité mais concentré, combatif mais quand même bienveillante – pieds nus et avec la volonté d’obtenir de bons résultats, le judoka traverse les matelas, dites « tatami », se place en marge de la surface de combat et salue son adversaire en s’inclinant profondément et avec du respect. Hajime ! – c’est le signal de l’arbitre qui marque le début du duel. Les artistes martiaux essaient par la suite de faire tomber leur vis-à-vis sur le dos avec la technique parfaite. Qui reste invaincu à la fin de la journée peut désormais s’appeler champion suisse de judo 2018.

« Le judo est profondément ancré en Suisse orientale depuis des décennies. », constate Marco Peter, président de la fédération de judo SG-TG-AR. Que le Championnat Suisse Individuel (CSI) prestigieux se déroule de nouveau dans la région est important et n’a en principe que trop tardé. Le dernier déroulement des championnats dans la région date des années 80 et remonte ainsi au millénaire passé. Mais en fait, les tournois de judo abondent ici en Suisse orientale avec des nombreux, très importants tournois nationaux et internationaux qui ont lieu chaque année. « En principe, c’était une décision logique d’organiser le championnat ici chez nous. Nous possédons beaucoup d’expérience et plusieurs judokas qui participeront. Cela va être formidable ! » note Peter.

La grande importance

En tant que compétiteur et judoka, on est depuis longtemps conscient du fait que les championnats nationaux sont d’une extrême importance et qu’ils possèdent un caractère unique. Bien qu’on affronte probablement une concurrence plus forte aux tournois internationaux, la volonté d’obtenir de bons résultats et l’engagement zélé de chaque athlète dans le combat pour la prédominance dans sa catégorie sont incontestés.

Il n’est donc pas surprenant que le nombre de compétiteurs soit haute comme toujours. Pour la région elle-même, plusieurs héros locaux partent en compétition. 31 athlètes de la région SG-TG-AR participeront dans les catégories de l’U18 jusqu’à l’élite. Marco Peter est au courant de leur compétitivité et précise : « Parmi les candidats régionaux au titre figurent avant tous Timo Allemann qui a déjà gagné deux tournois de coupe d’Europe cette année et Carina Hildbrand qui a également décroché du bronze au Swiss Judo Open, également une coupe d’Europe. » Mais la concurrence ne dort pas. Aussi cette année, plusieurs athlètes du cadre national participeront. Beaucoup de suspense et un haut niveau de compétition devraient être garantis.