CSI, - Benar Baltisberger

La jeunesse a dominé au CSI

image

Les titres nationaux dans les catégories vétérans, hommes U18 et élite ont été disputés le samedi. Dans la catégorie de l’élite, la dominance de la jeunesse désireuse d’obtenir des bons résul-tats s’est faite remarquer.

image

→ Résultats

→ Rétrospective : photos et vidéos

Les judokas suisses ont salué le week-end passé à Saint-Gall pour le championnat final 2018. Dans l’« Athletik Zentrum » spacieux et attrayant, les titres nationaux des catégories élite, U18 hommes et vétérans ont été disputés. Surtout les performances fortes des jeunes athlètes dans les catégories de l’élite ont été frappantes.

Élite hommes

Une relève forte, des athlètes du cadre et des combattants d’élite expérimentés : la situation de départ des championnats suisses individuels de cette année était prometteuse. Bien qu’il fallût déplorer quelques absences à courte terme de quelques favoris aux titres tels que Fabienne Kocher, Ciril Grossklaus ou Nils Stump, les catégories ont été remplies d’athlètes très compétitifs qui revendiquaient tous à bon droit une place sur le podium.

La relève a été dominante : cela c’est surtout fait remarquer dans les catégories des poids légers des hommes. Raphael Erne (-60kg) et Adam Batsiev (-66kg), deux judokas de seulement 18 ans, sont restés invaincus jusqu’à la fin et se sont assurés la médaille d’or bien méritée. Aussi dans les combats finaux suivants, l’éclat de la jeunesse a brillé : l’athlète de 21 ans, Naïm Matt, a de nouveau remporté le titre, après l’avoir décroché en 2017. Dans la catégorie -81kg, Lukas Wittwer a gagné – encore un représentant de l’U21. Tandis que Florian Girardoz, un autre athlète expérimenté, s’est imposé dans la catégorie -90kg, c’étaient également deux jeunes impétueux qui se sont affrontés dans le combat final de la catégorie des plus lourds +90kg. Otto Imala s’est imposé face à Patrik Moser au tour préliminaire et l’a finalement aussi remporté contre son collègue de club, Daniel Eich.

Carina Hildbrand gagne devant son public

Chez les dames, il y avait quelques combats captivants et quelques surprises. Dans la catégorie -63kg, les deux favorites, Larissa Csatari et Carina Hildbrand, se sont déjà affrontées aux tours préliminaires. Cette dernière c’est imposé dans le duel et est restée invaincue jusqu’à la fin de la journée et s’est couronnée devant son public de Saint-Gall avec le titre de championne suisse 2018. Tandis que Anke Griengs a gagné dans la catégorie -48kg, Tamara Silva a remporté de nouveau le titre dans chez les -52kg. Ines Amey s’est finalement imposé avant Manon Monnard chez les dames -57kg. Gioia Vetterli peut se réjouir du titre chez les -70kg après une longue pause due à une blessure. Alina Lengweiler s’est finalement placée en tête de la catégorie de poids +70kg.

Prix technique

Cette année, le prix technique a été décerné à Adam Batsiev (-66kg) et Gioia Vetterli (-70kg).