GP Tel Aviv, - Benar Baltisberger

Tel Aviv : médaille de bronze pour Fabienne Kocher

image

La judoka Fabienne Kocher gagne la médaille de bronze -52kg au Grand Prix à Tel Aviv (ISR). Nils Stump se place 5e dans la catégorie -73kg.

image

→ aperçu, photos et résultats

L’équipe nationale suisse de judo démarre de façon extraordinaire la nouvelle saison de compétition. Fabienne Kocher remporte lors de son premier grand engagement 2019 une médaille bien méritée dans la catégorie -52kg après quatre victoires et une défaite. C’est la première médaille de Grand Prix pour l’athlète de 25 ans d’Uster. Son collège de club, Nils Stump, a su se mettre en scène et se place 5e après quatre victoires et deux défaites. Otto Imala a remporté le premier combat, mais a dû essuyer une défaite dans le duel suivant. Alina Lengweiler et Naïm Matt se sont inclinés au premier tour.

Du bronze pour Fabienne Kocher

Déjà au premier combat, il s’est avéré que les places sur le podium seraient âprement disputées. Le duel contre Buyankhishig Purevsuren (AZE) était longtemps équilibré, mais vers la fin du combat, Fabienne s’est imposé avec waza-ari sur uchi-mata. Avec la même technique, la Suissesse a remporté le deuxième tour contre Babamuratova (TKM), cette fois d’un point intégral – ippon !

Mais la marche victorieuse a pris une fin abrupte en quart de finale – à cause de nul autre que la championne olympique en titre, Majlinda Kelmendi (KOS). Renvoyée au repêchage, Fabienne Kocher a encore une fois fait preuve de beaucoup de combativité en s’imposant contre l’Américaine Delgado, encore d’un uchi-mata (waza-ari), juste avant la fin du combat. Dans le combat final pour le bronze, l’on pouvait enfin constater que la Suissesse avait fait un grand pas en avant en ce qui concerne son répertoire technique. Avec un ippon-seoinage (waza-ari) droi-tier, Fabienne marque le point décisif dans le duel contre l’héroïne locale Primo Gefen.

Nils Stump avec la 5ème place

Dans sa deuxième année chez l’élite, le jeune athlète de 21 ans, Nils Stump a déjà donné un signal fort. Avec quatre victoires, Nils a démontré sa bonne forme – qui n’était malheureusement pas récompensée avec une médaille à la fin. Signalons tout d’abord la victoire contre le numéro 5 mondial, Tommy Macias (SWE). S’étant encore incliné clairement devant le Suédois au dernier duel au Grand Prix à Cancun (MEX), le judoka du JC Uster ne laissait place à aucun doute, qu’il sortirait des tatamis en tant que vainqueur cette fois-ci. Résolu au combat de saisi et de position, Nils, intransigeant, a saisi la possibilité d’attaque de droite et le remporta avec deux waza-ari. Une courte défaite en demi-finale contre Giovanni Esposito (ITA) ainsi que contre Tohar Butbul (ISR) ont finalement renvoyé le jeune Suisse à la 5e place.


(vidéo: Nils Stump vs. Tommy Macias / SWE )


Otto Imala avec une victoire remarquable

Le combattant -100kg, Otto Imala, a pris un bon départ au tournoi et il semblait que l’histoire de succès des judokas suisses n’avait pas encore atteint une fin. Au duel contre l’athlète expérimenté Zlatko Kumric (CRO), Otto a réussi de contrer au bon moment, la projection étant récompensé avec la note maximale par l’arbitre. Mais cette victoire était suivie d’une défaite contre Karolis Bauza (LIT) – à cause de cela, le Suisse a très tôt du déposer ses armes.