Interview, - Benar Baltisberger

« L’objectif lointain sont les Jeux olympiques »

image

La judoka Fabienne Kocher dans une brève interview après son premier succès de Grand Prix à Tel Aviv (ISR)

image
Elle se bat pour son succès : Fabienne Kocher (en bleu) | FSJ / Paco Lozano.

La nouvelle saison de compétition des meilleures judokas du monde est encore jeune. Mais l’athlète Fabienne Kocher a déjà fait parler de soi avec un résultat excellent. Au Grand Prix à Tel Aviv (ISR), Fabienne décroche du bronze chez les -52kg. Dans l’interview, la judoka de 25 ans réfléchit sur ses moments de succès et sur ses ambitions.
 

Les derniers minutes avant la finale pour le bronze passent – qu’est-ce qui s’est passe dans ta tête à ce moment, Fabienne ?

« En principe, je me suis déjà réjouie de ce dernier combat et j’étais curieux de sentir l’atmosphère dans la halle. J’ai réussi de maintenir un haut niveau de concentration et d’attention. Après tout, j’avais soif de cette médaille, et je voulais la gagner à tout prix. »

Cette première médaille de Grand Prix est une de tes plus grandes réussites. Quelles étaient tes pensées après la victoire ?

« Un énorme poids m’est tombée des épaules. J’étais extrêmement heureuse, je me suis réjouie et j’ai profité du moment. J’avais enfin réussi à gagner la médaille tant attendue ! J’avais prouvé que j’étais ici pour une raison et que le travail dur n’avait pas été en vain. »

Est-ce que tu t’attendais à une réussite tellement tôt en 2019 ?

« Plutôt pas. Étant donné que je revenais d’une blessure et que j’étais seulement de retour à 100% sur les tatamis depuis janvier, j’étais aussi curieuse comment s’allait passer la nouvelle saison. Bien que j’aie espéré un retour si tôt, je ne m’attendais pas vraiment à cela. »

Comment est-ce que la saison continuer pour toi, quelles sont tes objectifs ?

« Les objectifs sont clairement de récolter plus de médailles pour me qualifier pour les CE et les CM. L’objectif lointain sont les Jeux olympiques à Tokyo 2020. »

Apprenez plus sur Fabienne Kocher sous fsj.ch/fabiennekocher