U21 EC Kaunas, - Benar Baltisberger

Des grands succès de l’U21 à Kaunas

image

L’équipe nationale U21 décroche une fois de l’or, trois fois de l’argent et une fois du bronze à la coupe d’Europe à Kaunas (LIT).

image
Gioia Vetterli et Adam Batsiev avec le coach de l’U21 Flavio Orlik au premier jour de la compétition.

→ résultats

→ photos

La concurrence devrait être avertie quand l’équipe de la relève suisse arrive à la ville lituanienne Kaunas. C’était le cas les années passées et aussi en 2019, des succès remarquables ont confirmé ce fait. L’équipe helvétique, relativement petite, a salué pour la compétition avec neuf athlètes – cinq d’entre eux sont rentrés avec du métal précieux. C’est surtout le succès d’or de Gioia Vetterli (-70kg) qui se détache des autres.


De l’or pour Gioia Vetterli

Une journée parfaite offrait un brillant résultat à l’athlète de 20 ans Gioia Vetterli du JC Uster – c’était même son meilleur résultat chez les juniors pour être exacte. Avec trois victoires contre des adversaires renommées, qui avaient déjà fêté des succès au niveau des coupes d’Europe, Gioia s’est frayée un chemin en finale. Avec Marlene Galandi (GER) un grand défi attendait la Suissesse – après tout, la judoka allemande avait déjà mis pied sur un podium de coupe du monde. Dans un duel équilibré, le combat s’est poursuivi au golden score après le temps réglementaire. Gioia a profité de ses options au bon moment et a remporté le combat avec une technique d’étranglement ciblée. Un beau succès qui a finalement fait retentir l’hymne helvétique.

Quatrième place au classement général

Grâce à quatre médailles de plus, la délégation suisse se place sur une remarquable quatrième place dans le bilan de tous les 22 nations participantes. Le fait que cette prestation a été obtenue avec nettement moins d’athlètes dans l’équipe, comparé avec les autres nations, confère à ce succès une qualité extraordinaire.

Le premier jour, Adam Batsiev a fait preuve de ses facultés dans la catégorie -66kg. Avec cinq victoires avant l’heure et une défaite au combat final, Adam s’est placé 2e. Simon Gautschi (-81kg) et Manon Monnard (-52kg) ont également décroché de l’argent le jour suivant. Cette dernière s’est frayée un chemin en finale avec quatre victoires sur Ippon, mais là, elle a dû essuyer son unique défaite de ce jour. Simon Gautschi s’est également imposé de manière convaincante avec quatre victoires, dont trois avec point intégral, et s’est incliné au combat final devant le Hongrois Benedek Toth.

Après une défaite initiale, Daniel Eich a profité du repêchage dans la catégorie -100kg. Après trois victoires suivantes, il a remporté une médaille de bronze bien méritée.