CSJJ, - Benar Baltisberger

Rétrospective : championnat suisse de ju-jitsu 2019

image

Le dimanche du 16 juin, les championnats suisses de ju-jitsu ont eu lieu à Cortaillod. Le public a bénéficié de duels corrects et de quelques surprises.

image
Ne Waza System : Corina Amstutz (en haut) essaie de marquer des points au sol. | FSJ / Benar Baltisberger

→ résultats

→ photos / Facebook

L’accent était de nouveau mis sur des combats pleins d’action et du fair-play sportif quand les ju-jitsukas nationaux se sont salués pour le tournoi le dimanche passé. Dans les catégories Fighting, Duo et Ne Waza System les athlètes avec la volonté de réussir se sont disputés les titres nationaux. Le comité d’organisations du club hôte JC Cortaillod-NE ainsi que la Fédération Suisse de Judo et Ju-Jitsu étaient très contents que l’événement s’est bel et bien déroulé sans blessures.

Un nom qui a surpris sur la liste des participants était un que l’on n’aurait pas attendu au championnat suisse de ju-jitsu. Lukas Wittwer, notamment membre du cadre national suisse de judo, voulait élargir son horizon et savoir comment il pouvait se défendre au Fighting System. Le regard au-delà du bord de l’assiette a valu la peine – bien que le judoka ait encore eu un peu du mal au part 1, il a brillé d’autant plus au part 1 et 2. À la fin, c’était assez pour remporter la médaille d’or dans la catégorie -85kg.


Combat amical Eberle vs. Wittwer

La question intéressante était enfin si Lukas Wittwer pouvait aussi résister à un adversaire renommé au Fighting. L’on proposait une rencontre amicale avec Robin Eberle, le vainqueur des hommes +94kg. Les deux ont donné leur accord à cette entreprise et se sont réjoui du défi. Bien sûr, Robin avait plus d’expérience et c’est ainsi qu’il a récolté beaucoup de points surtout au part 1, mais cependant, Lukas a pu faire jouer ses atouts au part 2. Un full ippon n’a finalement pas été obtenu par personne et c’est ainsi que Robin a remporté la victoire avec plus de points.


En tant que judoka aux championnats suisses de ju-jitsu ?

Lukas Wittwer et l’ancien judoka de haut niveau Valentin Rota, qui a aussi été en lice au Ne Waza, ont montré qu’on peut très bien oser participer à un CS de ju-jitsu. Naturellement, cela vaut la peine si on se familiarise au préalable avec les finesses de la compétition de ju-jitsu à l’entraînement. Sinon, rien n’empêche de partir à l’aventure et aussi les organisateurs du tournoi seraient ravis d’accueillir plus de participants.