GP Budapest, - Benar Baltisberger

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

image

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à Budapest (HUN).

image

→ résultats / vue d’ensemble

C’était une prestation réussie de Fabienne Kocher au Grand Prix à Budapest – une qui a été récompensé avec une médaille d’argent après quatre victoires et une défaite. Avec sa conduite pleine d’assurance, la judoka suisse a créé une nouvelle référence en ce qui concerne ses capacités. Les progrès acquis nouvellement au camp d’entraînement à Alicante (ESP) se sont fait ressentir.

Des succès ont aussi été remportés par les trois athlètes suisses Timo Allemann, Ciril Grossklaus et Nils Stump qui se sont placés en dehors des meilleures 7. Avec deux victoires convaincantes, Nils Stump a fait une entrée prometteuse dans le tournoi dans la catégorie -73kg. Dans le huitième de finale, Nils a dû accepter une défaite contre le futur vainqueur Akil Gjakova (KOS). Dans la même catégorie, Timo Allemann a remporté une victoire et une défaite. Ciril Grossklaus a fait de même en gagnant le combat initial dans la catégorie -90kg avec une clé de bras et en s’inclinant au deuxième tour devant le Géorgien Avtandili Tchrikishvili.


De l'argent pour Fabienne Kocher

Le jour de compétition a commencé de la meilleure façon possible pour Fabienne. Au premier tour, elle a affronté l’athlète Annika Würfel contre laquelle elle s’est imposée après un peu plus que la moitié du temps de combat. Une variante réussie de son tai-otoshi a été récompensé avec un point intégral par l’arbitre. Avec la confiance en soi nécessaire, elle a salué pour le duel avec la jeune numéro 26, Sosorbaram Lkhagvasuren (MGL) au deuxième tour. Fabienne a fait preuve de son bon feeling en remportant un o-uchi-gari au bon moment et finalement, elle est parvenue à défendre son avantage d’un waza-ari (demi-point) jusqu’à la fin du temps réglementaire.

Le quart de finale suivant contre Larissa Pimenta (BRA) ainsi que la demi-finale contre Eleudis Valentim (BRA) se sont ressemblés. D’un côté, les deux adversaires étaient Brésiliennes, de l’autre côté, les deux duels étaient très serrés et Fabienne s’est deux fois imposés avec trois pénalités à son avantage. Les combats ont déjà démontré les progrès que la Suissesse avait fait. Il n’était d’ailleurs pas nécessaire de prendre des risques en attaquant de manière offensive dans les deux combats. Fabienne a toujours conservé l’avantage et a montré sa supériorité avec un jeu d’alternance habile entre la saisie dans la nuque et la saisie croisée de sorte qu’elle est avancé en finale.

Dans le combat d’or aussi, contre la Japonaise Maeda Chishima, Fabienne a prouvé sa bonne position et un kumi kata bien ciblé. Mais la Suissesse n’a finalement pas réussi à égaliser le waza ari obtenu par la Japonaise. C’est ainsi que l’athlète de 26 ans du JC a dû se contenter avec de l’argent. Mais elle peut être satisfaite d’un tournoi réussi et de son meilleur résultat jusqu’à présent.


Vidéos