Relève, - Benar Baltisberger

U21 : de l’argent et du bronze à Berlin (GER)

image

Daniel Eich gagne la médaille d’argent à la coupe d’Europe des juniors à Berlin. Gioia Vetterli décroche la troisième place.

image
Capable de s’imposer : Daniel Eich (à gauche) remporte de l’argent à Berlin. | UEJ

→ résultats 

→ photos

La coupe d’Europe (CE) de l’U21 dans la capitale allemande Berlin fait partie des événements les plus établis de son genre et est très bien fréquentée chaque année. Aussi en 2019, les statistiques confirment ce fait : 470 athlètes de 40 nations. Cette année, les judokas les plus performantes étaient les athlètes de la Russie, de la France et du Japon. Ces derniers ont convaincu avec un bilan de sept participants et sept médailles ¬– un quota de médailles de 100 pour cent. ( !)

L’équipe suisse de la relève aussi a montré qu’elle sait concurrencer à ce niveau. Les quatre athlètes féminines et sept athlètes masculines ont remporté quelques combats et trois d’entre eux ont même atteint les top 7. Mannon Monnard (-52kg) a montré une bonne compétition avec trois victoires et deux défaites et s’est classé 5ème. Gioia Vetterli a remporté une médaille de bronze dans la catégorie -70kg. Le meilleur résultat a enfin été obtenu par Daniel Eich qui a décroché de l’argent dans la catégorie -100kg.

Du bronze pour Gioia Vetterli

L’athlète de 20 ans du JC Uster élargit son bilan au niveau coupe d’Europe par une médaille de bronze de plus. Après la victoire à la CE U21 à Lignano et la troisième place au Swiss Judo Open (élite CE), la troisième place à Berlin confirme la bonne forme de Gioia de cette saison. Après deux victoires et une défaite en demi-finale, la Suissesse triomphe finalement de Maya Goshen (ISR) qui avait entre autres déjà gagné deux CE en 2019.

De l’argent pour Daniel Eich

Daniel Eich s’est distingué à Berlin avec son meilleur résultat de cette année. Après la médaille de bronze en mai à la CE à Kaunas, il a encore une fois démontré sa compétitivité le week-end passé. Le judoka du JJJC Brugg s’est frayé un chemin jusqu’en finale avec trois victoires sur ippon. C’était là qu’il s’est incliné devant le très performant Matvey Kanikovsky de la Russie. Pour Daiel, c’est la troisième médaille d’une CE de sa carrière.