CSI, - Benar Baltisberger

CSI : Un week-end excellent à Neuchâtel

image

En passant en revue les Championnats suisses individuels (CSI) 2017 à Neuchâtel, nous nous remémorons d’un week-end de tournoi bien réussi. Nous sommes devenus témoins non seulement de combats captivants, mais aussi de quelques surprises.

image
Il a maîtrisé la situation et sa concurrence le samedi : Timon Allemann. | FSJ / Pierre De Pascale

Pour la deuxième année consécutive, les Championnats suisses individuels ont eu lieu à Neuchâtel. Ce tournoi final de 2017 a été un succès à maints égards : les supporteurs sont devenus témoins de combats captivants et divertissants, des athlètes performants sont rentrés avec leurs médailles bien méritées et les organisateurs se sont montrés tout contents après le bon déroulement de la compétition.


Des surprises chez l’élite le samedi

Les premiers combats au programme du CSI 2017 étaient comme d’habitude ceux des catégories des Master (+30) et de la relève. Les hommes de l’U18 se sont avérés convaincants avec des duels fair-play et leur force mentale considérable qui se faisait remarquer sur leurs visages lorsqu’ils se sont salués avant la compétition. Jusqu’à la dernière rencontre lors des combats finales, il était clair que les athlètes n’allaient pas se faire des cadeaux. Des favoris renommés comme Loan Celikbilek (-55kg), Adam Batsiev (-60kg) et Matias Napoli (-73kg) ont assumé leur rôle de favori en décrochant la médaille d’or.

Après la relève, c’était parti pour les catégories de l’élite, qui étaient au centre d’attention le samedi. Des noms comme Tschopp, Amaron, Grossklaus, Stump, Matt, Moser ou Imala étaient prometteurs d’une compétition captivante. En effet, quelques combats du tour préliminaire se sont avérés être des rencontres très sévères qui auraient été digne d’une finale. Dans la catégorie -57kg, Emilie Amaron s’est imposée face à Evelyne Tschopp – qui s’est présentée en compétition à ce CSI dans une catégorie de poids plus haute que dans celle qu’elle combat d’habitude au niveau international – et a finalement remporté la médaille d’or. Les catégories des hommes -73kg, -81kg et +90kg se plaçaient également sous le signe d’une relève directe de la garde : Naïm Matt (-73kg) est sorti vainqueur du duel contre Nils Stump et Otto Imala a détrôné le multiple champion des poids lourds, Patrik Moser. Finalement, Dominik Sommer a aussi été contraint à céder la plus haute place du podium dans la catégorie -81kg à Timo Allemann.


La revanche du dimanche

Pris en compte que plusieurs athlètes de l’U21 avaient déjà influé ou même dominé les catégories de l’élite le samedi, le deuxième jour de compétition du CSI 2017 offrait encore beaucoup de suspense. Après que les femmes de l’U18 s’étaient disputés les places sur le podium, les juniors (U21) se sont mis en place pour les duels de la dernière catégorie d’âge. Avant tout, il faudra mentionner la catégorie U21 -73kg, qui a peut-être encore une fois redoublé le niveau de performance comparé au jour précédent. De nouveau, les vedettes de la relève Naïm Matt et Nils Stump – les deux avec des succès sur le plan international – se sont affrontés lors des tours préliminaires. Ce dernier, qui s’était encore incliné le jour précédent, a réussi sa revanche et plus tard, il est parvenu à défendre son titre après un combat captivant contre Kristian Nikollbibaj. Chez les poids légers, Raphael Erne a confirmé sa pleine forme ce week-end. Après avoir gagné de l’or chez l’élite, l’athlète du Budokan Zürich a renchéri sur son triomphe le dimanche en gagnant le tire chez l’U21. Un autre titre en double a été décroché le dimanche par l’athlète Manon Monnard, athlète avec des succès sur le plan international : elle a pris le dessus dans la catégorie de poids -52 non seulement chez l’U18, mais aussi chez l’U21 et remporte deux fois une médaille d’or bien méritée.

Nous félicitions tous les athlètes de leur engagement pendant ce week-end et remercions toutes personnes impliquées de ces championnats 2017 passionnants.


 

Dernières nouvelles

Rome : 7ème place pour Tamara Silva

La judoka Tamara Silva se classe 7ème à la coupe du monde à Rome.

Tournois de détection à Brême et Bad Blankenburg

Les tournois internationaux à Brême et Bad Blankenburg seront utilisés pour détecter des athlètes ...



Réseaux sociaux : utilise notre hashtag #swissjudo

Autres nouvelles

Intro image
EO Oberwart / Rome

Rome : 7ème place pour Tamara Silva

La judoka Tamara Silva se classe 7ème à la coupe du monde à Rome.


Intro image
U21

Tournois de détection à Brême et Bad Blankenburg

Les tournois internationaux à Brême et Bad Blankenburg seront utilisés pour détecter des athlètes talentueux pour la saison à venir.


Intro image
U18

L'U18 sans médaille à Follonica (ITA)

À la première coupe d'Europe de 2018, la sélection du cadre Suisse n'a pas encore remporté des grands succès.


Intro image
Ranking Oensingen

Présentation : «Ranking 500» d'Oensingen

Le week-end du 17 et 18 février, le tournoi «Ranking 500» aura lieu à Oensingen.


Intro image
GS Paris

Les athlètes suisses ne figurent pas encore en tête du classement à Paris

Evelyne Tschopp et Ciril Grossklaus terminent les deux le Grand Chelem à Paris avec une victoire et une défaite.


Intro image
SJO 2018

Inscription European Cup - Swiss Judo Open

Tous les Judokas suisses qui veulent participer au Swiss Judo Open du 10/11 mars 2018 et qui ne sont pas convoqués par le cadre national, doivent respecter la procédure d'inscription suivante:


Intro image
U21

L'U21 s'est entraîné à Herstal (BEL)

Après les tournois internationaux à Vise et Herstal, les athlètes suisses de l'U21 ont profité du camp d'entraînement international.


Intro image
Sport de performance

Nous cherchons : responsable sport de performance FSJ

La fédération suisse de Judo & Ju-Jitsu accepte de suite des candidatures pour le poste « Responsable du sport de performance Judo & Ju-Jitsu 50% - 80% ».


Vidéos