GS Tokio, - Benar Baltisberger

Grossklaus : « Je veux remporter les premiers points à partir de 2018 »

image

Lors du Grand Chelem de Tokyo de la fin de l’année, Evelyne Tschopp et Ciril Grossklaus ont dû essuyer une défaite précoce.

image
Le travail intense n’a pas été récompensé : Ciril Grossklaus veut arracher des victoires en 2018.

→ Résultats Grand Chelem Tokyo

Le tournoi de Grand Chelem de Tokyo a été le dernier grand point culminant de la saison 2017 pour les deux athlètes de pointe Ciril Grossklaus et Evelyne Tschopp. Cette dernière a pris un bon départ au tournoi en remportant le combat contre Tinka Easton (AUS), mais s’est inclinée au deuxième tour devant le numéro 7 du classement mondial, Amandine Buchard de la France.

Aussi pour Ciril Grossklaus, le tournoi ne s’est pas déroulé comme prévu. Après un tour libre, il a affronté le Canadien Krieber-Gagnon, face auquel il a dû s’avouer vaincu après 139 secondes de temps de combat. C’est la fin d’une saison dure pour le judoka qui avait espéré de faire mieux. Dans l’interview, il nous raconte entre autres quels objectifs il poursuivra en 2018…

Ciril, comment est-ce que tu as vécu la saison 2017 ?

« Jusqu’à présent, je n’ai pas encore obtenu la récompense, sous forme de résultats au plus haut niveau, pour le travail intense que j’ai investi. À cause de cela, je ne suis pas vraiment content de cette saison. Quelques blessures légères pendant la première moitié de l’année m’ont rendu difficile le retour à la compétition internationale. Ces derniers mois, j’avais l’impression d’avoir retrouvé un judo fort, mais je n’étais pas encore capable de l’appliquer de manière optimale aux tournois. »

Quel était ton moment fort personnel de l’année 2017 ?

« À la Coupe du monde en Pologne (European Open Katowice), je suis parvenu à m’imposer contre plusieurs adversaires fortes et j’ai réussi une bonne performance. J’ai remporté le combat pour le bronze contre le Kazakh après seulement quelques secondes avec un ippon formidable. C’était satisfaisant. »

Comment est-ce que tu continues en 2018 ? Quels sont tes objectifs ?

« À partir de maintenant, je renoncerai aux tournois qui ne sont pas déterminants en termes de points, c’est-à-dire que je participerai seulement aux Grand Prix et aux tournoi supérieurs. Certainement, je disputerai plus de tournois dans la saison à venir que dans celle que je viens de finir. Naturellement, le but reste le même : de donner la meilleure performance possible à toute compétition et de remporter des bons résultats. Pour la qualification olympique pour Tokyo 2020 qui commence dès mai, je devrais enfin remporter les premiers points.


 

Dernières nouvelles

L’équipe U21 à Géorgie

L’équipe nationale U21 séjourne pendant deux semaines à Gorie en Géorgie lors d’un camp ...

Patrik Moser se place 7e à Budapest

Ce week-end, le judoka Patrik Moser a remporté la 7ème place au Grand Prix très relevé de Bu-dapest ...


 

#swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
U21

L’équipe U21 à Géorgie

L’équipe nationale U21 séjourne pendant deux semaines à Gorie en Géorgie lors d’un camp d’entraînement.


Intro image
GP Budapest

Patrik Moser se place 7e à Budapest

Ce week-end, le judoka Patrik Moser a remporté la 7ème place au Grand Prix très relevé de Bu-dapest (HUN).


Intro image
Kata

Séminaire de « Kata Kodokan » à Berlin

Du 28 au 30 juin à eu lieu à Berlin (GER) un séminaire de « Kata Kodokan » organisé par le Judo-Verband Berlin.


Intro image
Sport pour tous

Baignade pour les judokas [vidéo]

Les judokas assidus du « Hara Sport Murten » ont agi avec créativité contre la chaleur estivale.


Intro image
Nécrologie

Adieu Frédéric Kyburz (10.08.1943 – 01.08.2018)

Sensei Frédéric Kyburz, 8. Dan Judo, nous a quitté à l’âge de 75 ans


Intro image
U21

U21 : 5ème place pour Simon Gautschi à Berlin

Le cadre des juniors a combattu à Berlin le week-end passé. Simon Gautschi (-81kg) s’est fait remarquer avec sa prestation et a de peu manqué une médaille.

Intro image
GP Zagreb

Aucune chance pour les Suisse à Zagreb

Au Grand Prix de la capitale croate, les athlètes Suisses ne sont pas parvenus à se frayer un chemin vers la tête.


Intro image
Mürren

Camp de judo à Mürren

Du judo avec cœur : la semaine d’entraînement dans l’Oberland bernois jouit d’une longue tra-dition et d’une coulisse sans pareille.