GP Zagreb, - Benar Baltisberger

Aucune chance pour les Suisse à Zagreb

image

Au Grand Prix de la capitale croate, les athlètes Suisses ne sont pas parvenus à se frayer un chemin vers la tête.

image
Une route semée d’embûches pour Ciril Grossklaus : des échecs font justement partie du sport | photo : FSJ / archives.

→ vue d’ensemble du tournoi : résultats / vidéos

Le tirage était âpre et a exigé son tribut – le Grand Prix à Zagreb, fréquenté par des athlètes de très haut niveau, a fait ressortir l’écart momentané qui sépare nos athlètes de l’élite mondiale absolue. Les athlètes suisses doivent rentrer sans exploit. Des points notables pour le ranking olympique ont seulement été obtenus par Nils Stump et Timo Allemann, grâce à un combat gagné par chacun d’entre eux. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour nos athlètes de cadre.
 

Premier jour : Un départ tôt pour Fabienne Kocher

C’était un tirage difficile qui a exigé son tribut : Fabienne Kocher a échoué après un tour libre devant la Belge Chaline Van Snick. La médaillée olympique de 2012 et numéro neuf du classement mondial dans la catégorie -52kg a toujours gardé le dessus dans le duel contre la Suissesse. Après une phase de départ équilibré, Van Snick a montré son savoir-faire au bon moment au combat au sol et a remporté la victoire grâce à une immobilisation. Après ces succès aux Coupes d’Europe, le prochain exploit à la tour du monde FIJ n’était pas encore au rendez-vous pour Fabienne.

Evelyne Tschopp n’a malheureusement pas réussi à réaliser la limite de poids -52kg. Le chef Sport de performance, Dominique Hischier, explique la situation : « Evelyne Tschopp n'a malheureusement pas réussi à descendre au poids. On sait qu'il n'est pas évident pour elle d'atteindre la limite des 52kg et jusqu'à maintenant elle a toujours réussi avec succès. Je vois cette situation comme une chance pour Evelyne et la FSJ d'analyser consciencieusement ce qu'il s'est passé et de mettre des stratégies adéquates en place pour permettre à Evelyne d'améliorer sa compétitivité au niveau internationale. »


Jour 2 : le cœur combatif n’a pas été recompensé

Le deuxième jour d’intervention à Zagreb, les deux athlètes -73 kg, Timo Allemann et Nils Stump ont été en lice. Dans la catégorie de poids avec 57 participants en total, les deux ont bien démarré le tournoi. D’abord encore hésitant, puis très souverain : tel était le premier combat de Nils Stump contre le Portugais Nuno Saraiva. Après un ippon du dernier, qui a été révisé correctement et transformé en waza ari, Nils a tout de suite rattrapé son retard et a égalisé le score. Dans le golden score, Nils a finalement remporté une victoire bien méritée avec o soto gari. Mais le deuxième tour était le terminus : Le numéro 10 mondial, Akil Gjakova (KOS), était justement un obstacle trop grand à surmonter pour le jeune Suisse. 

Tandis que Timo Allemann a brillé au permier tour avec sa technique spéciale uchi mata, un adversaire résistant, le Russe Gerogii Elbakiev, l’attendait au deuxième tour. Timo a été en retard pendant longtemps, mais bien que la situation semblât désespérée vers la fin, le Suisse oriental ne s’est pas encore avoué vaincu. Justement avant le coup de gong, Timo s’est sauvé dans le golden score grâce à une égalisation. Après 3 minutes et 17 secondes de temps de combat de plus, c’était finalement Elbakiev qui s’est imposé. Timo a fait preuve de beaucoup d’engagement et de sa volonté – mais malheureusement, ni l’un ni l’autre ont été récompensés.


Jour 3 : Grossklaus et Moser arrêtés au premier tour

Le troisième jour du Grand Prix n’a pas non plus pris une fin heureuse pour les combattants suisses. Patrik Moser (-100kg), qui a récemment fêté sa médaille de bronze à la Coupe du monde à Madrid, s’est incliné au premier tour face au numéro 7 mondial, Elkhan Mammadov d’Azerbaïdjan. Une technique gauchère réussie et l’immobilisation au sol suivante fut fatal à Patrik.

Ciril Grossklaus n’a pas connu un meilleur sort dans le duell contre l’ancien champion du monde, Avtandili Tchrikishvil (GEO). Avec un waza ari en retard après le temps réglementaire, Ciril a dû quitter le tournois prématurément.


 

Dernières nouvelles

Poste vacant : chef sport de masse

La FSJ cherche un nouveau responsable du domaine sport de masse.

CSE : la coupe va à Brugg et Cortaillod-NE

Reconquête : les champions suisses par équipes 2018 sont Brugg (hommes) et Cortaillod-NE (dames)


 

#swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
FSJ

Poste vacant : chef sport de masse

La FSJ cherche un nouveau responsable du domaine sport de masse.

Intro image
Sport de performance

Démission d'Alberto Borin

Alberto Borin a décidé de quitté la fédération Suisse de Judo fin janvier.


Intro image
CSE

CSE : la coupe va à Brugg et Cortaillod-NE

Reconquête : les champions suisses par équipes 2018 sont Brugg (hommes) et Cortaillod-NE (dames)


Intro image
Sport de performance

Sport de performance: Agendas 2019

Les agendas des différentes équipes nationales des U15 à aux cadres Elite et Grand Chelem sont maintenant disponibles. En outre, le projet pilote concernant l'ouverture de certaines "Coupes d'Europe" des moins de 18 ans et des moins de 21 ans vous est présenté ici.


Intro image
Ju-Jitsu

CM ju-jitsu : trois fois du bronze !

Une petite équipe, mais des grands succès : l’équipe nationale de ju-jitsu a décroché trois mé-dailles au CM à Malmö (SWE)


Intro image
Vétérans

CSI vétérans

La joie de combattre en judo ne se termine pas dès l'âge de 30 ans. Les 46 hommes et 7 femmes vétérans l'ont prouvé lors du championnat suisse judo à Saint-Gall, dans la magnifique Athletik-Halle.


Intro image
CSI

Rétrospective CSI 2018 [vidéos]

Championnats suisses individuels : rétrospectives en vidéo. 


Intro image
CSI

« Des athlètes prometteurs au CSI U21 »

Le dimanche passé, l’U21 ainsi que les dames U18 ont salué pour la compétition du CSI à Saint-Gall. Flavio Orlik a analysé les championnats finaux du point de vue de sa nouvelle position d’entraîneur national U21.