OFSPO, - OFSPO / A. Meschenmoser

Macolin se dévoile: journée portes ouvertes

image

Le centre de sport de Macolin fête ses 75 ans.

image
Sources des images: noire et blanc «Copyright BASPO» / Judo «SJV / Valérie Egger».

Tout le monde a déjà entendu parler de «Macolin», mais rares sont celles et ceux qui savent ce qui se passe dans les coulisses du légendaire centre de sport. Cette année, il fête ses 75 ans et ouvre, pour l’occasion, ses portes au public de la région et de toute la Suisse le 14 septembre, de 9h à 16h.

L'encouragement du sport de la Confédération fête ses 75 ans

Il y a 75 ans, le Conseil fédéral décidait de fonder une école fédérale de sport. Réservé au départ aux jeunes hommes, l'encouragement du sport de la Confédération s'adresse aujourd'hui à l'ensemble de la population. Le développement de l'école de sport à Macolin, qui est devenue un office fédéral ayant pour mission d'encourager le sport, est à l'image de celui de la société suisse.

Tout a commencé avec le général Guisan, qui voulait que les soldats soient en meilleure forme physique. Donnant suite à l'«ordre de faire du sport» du commandant en chef de l'armée suisse, le Conseil fédéral décida de fonder une école de sport pour améliorer l'aptitude des jeunes hommes au service militaire. C'est ainsi que l'Ecole fédérale de gymnastique et de sport (EFGS) vit le jour en 1944. Son développement fut rapide. Elle accueillit les maîtres de sport et d'autres experts en sport, et attira de plus en plus de fédérations sportives à Macolin. Elle intégra ensuite la recherche en sciences du sport et se développa continuellement en fonction des besoins croissants et des nouvelles tâches qu'elle devait assumer.

A la fin des années 1960, la valeur du sport et de l'activité physique en Suisse, alors grandissante, fut reconnue sur le plan juridique: le peuple décida d'inscrire l'encouragement du sport de la Confédération dans la Constitution fédérale, et la première loi fédérale sur l'encouragement du sport entra en vigueur en 1972. Le programme d'encouragement Jeunesse+Sport, dont la structure est unique au monde, fut lancé dans la foulée.

Macolin devint l'OFSPO en 1998

A l'image de l'histoire mouvante de l'encouragement du sport, l'ancienne école de sport ne cessa d'évoluer. Le changement le plus radical survint en 1998, lorsque le Conseil fédéral décida d'instaurer une structure faîtière à Macolin. Depuis cette date, toutes les activités en lien avec l'encouragement du sport de la Confédération sont réunies à Macolin sous l'égide de l'Office fédéral du sport OFSPO: l'école de sport, le programme Jeunesse+Sport, les infrastructures comprenant les installations sportives et la restauration ainsi que la politique du sport. Cette structure faîtière permet à «Macolin» d'accomplir ses tâches en tant qu'institution de formation et que prestataire en faveur du sport populaire et du sport d'élite de manière efficace, conformément au souhait du législateur.

De Jack Günthard à Giulia Steingruber

De nombreux sportifs de renom se sont entraînés, ont enseigné ou entretiennent un lien, sous une forme ou une autre, avec le centre de sport de Macolin. Jack Günthard, le «gymnaste de toute une nation», y a notamment laissé des traces, de même que les champions olympiques Hippolyt Kempf, qui est aujourd'hui économiste du sport à l'OFSPO, ou Werner Günthör, qui travaille également à Macolin. Plus récemment, plusieurs entraîneurs de premier plan ont suivi une formation à Macolin, à l'image de Joachim Löw, le sélectionneur de l'équipe nationale allemande, ou de Vladimir Petkovic, Murat Yakin ou encore Köbi Kuhn. La liste des sportifs célèbres n'a cessé de s'allonger au fil des ans. Aujourd'hui, il n'est pas rare de croiser à Macolin des sportifs d'élite encore actifs comme Giulia Steingruber, Dario Cologna ou Nino Schurter.

Portes ouvertes à tous

L'OFSPO a décidé de célébrer les 75 ans de Macolin en organisant une journée portes ouvertes qui aura lieu le 14 septembre et permettra à tout un chacun de découvrir les coulisses du célèbre centre de sport de Macolin. Les festivités se poursuivront avec une manifestation officielle qui aura lieu le 6 novembre en la présence de la Conseillère fédérale Viola Amherd.


 

Dernières nouvelles

SJO : Interview de Lukas Wittwer

Le Swiss Judo Open aura lieu à Winterthur les 7 et 8 mars. En tant que Suisse, Lukas Wittwer se ...

Düsseldorf : Petits succès pour l'équipe suisse

Malgré des victoires individuelles, les judokas suisses n'ont pas réussi à se hisser dans le top 7 ...


 

#swissjudo

 

SJO 2020

Intro image

Swiss Judo Open 2020


Autres nouvelles

Intro image
SJO

SJO : Interview de Lukas Wittwer

Le Swiss Judo Open aura lieu à Winterthur les 7 et 8 mars. En tant que Suisse, Lukas Wittwer se réjouit de l'événement à venir.


Intro image
GS Düsseldorf

Düsseldorf : Petits succès pour l'équipe suisse

Malgré des victoires individuelles, les judokas suisses n'ont pas réussi à se hisser dans le top 7 du Grand Chelem de Düsseldorf (GER), qui était très bien fréquenté.


Intro image
FSJ

Nécrologie : Markus Hari (1958 - 2020)

Nous disons au revoir à Markus Hari, notre estimé compagnon, entraîneur et arbitre.


Intro image
FSJ

Informations sur la prévention de l'infection par le corona virus

La Fédération Suisse de Judo & Ju-Jitsu (FJS) attire l'attention sur les recommandations de l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) et fournit des informations sur les mesures de prévention possibles


Intro image
U18

Coupe d'Europe ouverte à Fuengirola (ESP)

Aline Rosset renoue avec le succès et décroche une médaille de bronze à Fuengirola. 


Intro image
FSJ

FSJ Licences

Informations sur les licences 


Intro image
JJ / Kata

Championnat Suisse de Ju-Jitsu & Kata

Le week-end du 14 et 15 mars 2020, les championnats suisses de ju-jitsu et les championnats suisses de kata auront lieu.


Intro image
GS Düsseldorf

LIVE: Grand Slam Düsseldorf

Livestream Grand Slam Düsseldorf (GER)