Ju-Jitsu, - Alexandra Erni / B. Baltisberger

« Le sport de compétition en tant qu’athlète ou coach est une expérience de vie unique ! »

image

L’entraîneur national du Duo System de ju-jitsu, Alexandra Erni, a décidé de démissionner. Dans l’interview, elle explique pourquoi c’est maintenant le bon moment et comment les choses vont continuer.

image

La ju-jitsuka Alexandra Erni et le Duo System – les deux allaient toujours bien ensemble. L’athlète a pu obtenir deux titres de championne du monde dans les années 2008 et 2010 et de nombreuses autres médailles lors de grands événements pendant son temps actif. Après avoir pris sa retraite du sport de compétition, Alexandra s’est investie dans le Système Duo en tant qu’entraîneur national depuis le début de 2015. Et là aussi, la jeune femme qui a aujourd'hui 37 ans a remporté de très grands succès : dans les années 2016 – 2018, elle décrochait constamment des médailles en Duo, y compris des titres de champion du monde. Aujourd’hui, cinq ans et demi plus tard, Alexandra a décidé de démissionner de son poste d’entraîneur national. Nous regrettons le départ de l’entraîneur à succès, mais nous la remercions pour son grand engagement pendant toutes ces années. Mais Alexandra restera toujours fidèle au ju-jitsu suisse, comme elle le révèle dans l’interview…


Alexandra, quel était ton moment fort dans les années en tant qu’entraîneur national ?

« Le CM en Pologne 2017 était un véritable succès pour le team duo mixed suisse – le premier titre de CM de Sofia Jokl & Thomas Schönenberger en Pologne et une 3ème place d’Antonia & Florian Erni. Dans la même année, Dario Francioni & Janik Arnet ont remporté l’argent aux championnats du monde des juniors, c’était un autre moment fort. Mais en général, ce sont les expériences avec l’équipe suisse de juitsu aux grands championnats internationaux. L’esprit d’équipe a toujours été excellent ! »


Pourquoi la démission, quels sont tes prochains défis ?

« De 2007 à fin juin 2020, mon temps libre et les week-ends ont pour une grande partie été consacré au ju-jitsu sport de compétition, ce qui me faisait du plaisir. Ainsi, j’ai pu faire beaucoup d’expériences formidables. Mais j’ai remarqué l’année dernière que tous ces week-ends programmés devenaient de plus en plus stressantes parce que j’ai découvert entre autres plusieurs activités en plein air telles que le ski et les excursions en montagne. En plus, je sentais le besoin d’avoir plus de temps libre dont je pouvais disposer à mon gré. »


Sous quelle forme resteras-tu fidèle au ju-jitsu suisse ?

« Je continuerai à m’engager au club Kiai Cham en tant que entraîneur et j’essaierai de susciter l’enthousiasme de l’un ou l’autre pour le sport de compétition. En outre, je serais aussi coach et arbitre aux tournois nationaux de ju-jitsu. »


Quel conseil souhaites-tu donner à ton successeur ?

« Il peut se réjouir d’un défi passionnant et de du travail avec différents athlètes et équipes individuels. Chacun doit être mis au défi d’une autre manière. Parfois, c’est aussi un challenge de faire beaucoup avec très peu. Ma devise était généralement « moins, c’est plus », surtout juste avant une compétition. »


Des derniers mots en tant que coach… ?

«Je remercie tous mes athlètes, entraîneurs et la FSJ. Le sport de compétition en tant qu’athlète et coach est une expérience de vie unique que je ne voudrais pas manquer. Je souhaite le cadre suisse de ju-jitsu beaucoup de succès et qu’ils continuent à avoir un bon esprit d’équipe.»

 


 

Dernières nouvelles

COVID-19 Ordonnance du Conseil Fédéral du 13 janvier 2021

Compte tenu de la situation épidémiologique tendue, le Conseil Fédéral a décidé, lors de sa séance ...

Ciril Grossklaus : "Ce sont les derniers mois de ma carrière active"

Ciril Grossklaus se prépare pour sa dernière saison. Pas à pas, le judoka suisse veut atteindre son ...


 

Instagram #swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
Covid-19

COVID-19 Ordonnance du Conseil Fédéral du 13 janvier 2021

Compte tenu de la situation épidémiologique tendue, le Conseil Fédéral a décidé, lors de sa séance du 13 janvier 2021, de prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre la propagation du corona virus.


Intro image
Interview

Ciril Grossklaus : "Ce sont les derniers mois de ma carrière active"

Ciril Grossklaus se prépare pour sa dernière saison. Pas à pas, le judoka suisse veut atteindre son objectif des Jeux olympiques de Tokyo.


Intro image
Vétérans

Revue de l’année des vétérans.

Les combattant*es des catégories d’âge 30+ ont vécu une année difficile mais pourtant riches de quelques moments forts.


Intro image
Dohas Masters

Masters 2021 : Des victoires et une blessure pour Evelyne Tschopp

Evelyne Tschopp a obtenu la 7e place au Masters de Doha (QAT), mais elle n'a pas pu disputer le tour de repêchage en raison d'une blessure.


Intro image
Interview

Nils Stump : "Je veux montrer ma meilleure performance".

L'athlète de haut niveau Nils Stump parle dans une interview du premier grand événement et des objectifs de la saison 2021.


Intro image
Livestream

LIVE: Masters Doha (QAT) 2021

Livestream Masters Doha (QAT). 


Intro image
Interview

Fabienne Kocher : "Mon grand objectif, ce sont les Jeux olympiques".

Les compétitions internationales de l'IJF reprennent de la vitesse. La Judoka Fabienne Kocher attend avec impatience la saison à venir.


Intro image
Interview

Interview avec l'athlète de haut niveau Evelyne Tschopp

Le Doha Masters au Qatar aura lieu du 11 au 13 janvier. Evelyne Tschopp est confiante à l'approche du premier grand événement.