CE Kazan (RUS), - Benar Baltisberger

Combattant aux Championnats européens Ciril Grossklaus : portrait et interview

image

« Ce qui joue de plus en plus un rôle primordial est l’entraînement mental… »

image
Il fixe son adversaire du regard : Ciril Grossklaus -90k | photo : FSJ : P. Lozano

Ciril Grossklaus se présentera en compétition dans la catégorie -90kg lors du Championnat d’Europe à venir. Il est un des grands espoirs quant à la possibilité d’un exploit suisse. Aussi cette année, Ciril a déjà fait preuve qu’il est en pleine forme, aussi bien au niveau physique que mental.
On peut a juste titre faire confiance dans les capacités de l’âgé de 25 ans. C’est le mérite de ses résultats remarquables des années passées. Depuis environ trois années, l’athlète du JJJC Brugg, remporte régulièrement des victoires importantes : En juin 2013, il a décroché sa première médaille d’or lors d’une Coupe mondiale, peu après, c’était une médaille de bronze au Grand Prix à Miami. Encore deux médailles gagnées à des Grand Prix – dont une a été décroché à Cuba il y a peu de temps – et une médaille de bronze au Grand Chelem D’Abu Dhabi 2014 sont a prendre comme un avertissement à sa concurrence sévère : on doit toujours compter sur ce que Ciril s’impose en tête. I n’est donc pas interdit de le considérer l’ « espoir de médaille suisse ».
Mais la grande percée aux Championnats d’Europe n’est pas encore venue jusqu’aujourd’hui. L’heure est donc venue pour l’athlète de Brugg, de s’assurer finalement une victoire prestigieuse à ce tournoi continental. En plus, des points supplémentaires renforceraient sa place dans le ranking international. Quant à ce dernier, Ciril ne doit pas se faire de grands soucis : au moment il appartient au cercles des qualifiés pour Rio 2016.

Ciril, comment est-ce que tu t’es préparée pour les Championnats européens de cette année ?
C: Comme toujours, le programme d’entraînement entier a été adapté deux mois à l’avance au Championnat européen. Mais ce qui joue de plus en plus un rôle primordial est l’entraînement mental. C’est très important pour moi pour que je puisse faire recours à mes compétences clés avec lesquelles je peux rivaliser avec les meilleures du monde. 

Comment est-ce que tu estimes le niveau de la concurrence européenne dans ta catégorie ?
C: Le niveau de ma catégorie de poids est énorme. Même les grands favoris doivent régulièrement essuyer une défaite. Ce qui décide souvent sur la sortie d’un combat est le style du combattant auquel on a affaire. Il n’existe plus, l’adversaire simple – il n’y a que des complexes.

Quelle est ta stratégie ou ta technique pour te frayer un chemin jusqu’à la tête ?
C: Je prends chaque combat après l’autre. Cela veut dire qu’avant la fin du premier tour, je ne pense pas à autre chose qu’à savoir comment je pourrai gagner le premier rencontre. La tactique comprend toujours plusieurs options que j’arrange à jaque fois pour l’adversaire du prochain combat. Cela n’est que possible à condition que le tirage soit connu à l’avance.

Qu’est-ce que une médaille européenne signifierait pour toi personnellement ?
C: Ce serait naturellement la récompense pour le travail inlassable des années passées. Cette récompense ne vaudrait pas de l’argent, car une place sur le podium aux Championnats d’Europe est quelque chose que personne ne pourra t’enlever – c’est quelque chose dont tu es fier pour le reste de ta vie.

(Interview : Benar Baltisberger)

Présentation et interviews avec d’autres athlètes :
→ Evelyne Tschopp, -52kg
→ Patrik Moser, -100kg
→ Emilie Amaron, -57kg

→ Ludovic Chammartin, -60kg
→ Juliane Robra, -70kg

→ Ciril Grossklaus, -90kg

→ informations généraux et annonce

 


 

Dernières nouvelles

JO : 5ème place pour Fabienne Kocher !

La judokate Fabienne Kocher a obtenu un diplôme olympique à Tokyo (JPN). Bien qu’elle ait manqué de ...

Championnats d'Europe M18

Le département du Sport de performance a séléctionné trois athlètes pour les championnats d'Europe ...

Tirage au sort olympique : tâches difficiles mais réalisables

La compétition pour les premiers combats des Jeux olympiques a été décidée. Qui les judokas suisses ...

«FTEM» : La voie de l'excellence

Le nouveau modèle «FTEM» a été développé grâce à la coopération entre les départements «Formation» ...


 

Autres nouvelles

Intro image
JO

JO : 5ème place pour Fabienne Kocher !

La judokate Fabienne Kocher a obtenu un diplôme olympique à Tokyo (JPN). Bien qu’elle ait manqué de peu une médaille, la Suissesse nous a offert de beaux moments de réussite, d'émotion et d'inspiration.


Intro image
U18

Championnats d'Europe M18

Le département du Sport de performance a séléctionné trois athlètes pour les championnats d'Europe M18 qui se dérouleront à Riga en Lettonie durant le courant du mois d'août.


Intro image
JO

Tirage au sort olympique : tâches difficiles mais réalisables

La compétition pour les premiers combats des Jeux olympiques a été décidée. Qui les judokas suisses vont affronter et ce que l'entraîneur national Aleksei Budolin a à dire sur le tirage au sort.


Intro image
JO

Judo LIVE aux JO

Informations sur les différentes options de streaming pendant les Jeux Olympiques de Tokyo.


Intro image
FTEM

«FTEM» : La voie de l'excellence

Le nouveau modèle «FTEM» a été développé grâce à la coopération entre les départements «Formation» et «Sport de performance». Il illustre le parcours d'un*e athlète de haut niveau. 


Intro image
U18

De l'or et du bronze pour les U18 à Bucarest (ROM)

Lors de la Coupe d'Europe U18, les jeunes judokas suisses ont une fois de plus brillé. Binta Ndiaye a remporté l'or dans la catégorie des -52kg et April Fohouo le bronze dans la catégorie des -70kg.


Intro image
J+S

Nouveautés au sein de J+S

Prolongation du droit d’activité des monitrices et moniteurs J+S


Intro image
JO

JO : entretien vidéo avec Nils Stump

Le 26 juillet, l'heure sera venue : Nils Stump combattra aux Jeux Olympiques de Tokyo (JPN). Dans la vidéo, le judoka parle de ses objectifs, ses adversaires et du potentiel de sa coéquipière Fabienne Kocher.