Compétition Judo, - L'Esprit du Judo

Grand Chelem de Paris

image

De l’argent qui vaut de l’or pour Tschopp

image
Evelyne Tschopp, médaille d'argent -52kg (source: SJV / Paco Lozano)

--> Photos

Une salle de 20 000 places toute neuve qui sonne un peu creux, des combattants pour beaucoup en reprise pour un spectacle somme toute un peu morne, ce Grand Chelem 2015 a livré son verdict de la première journée : la Mongolie très en forme (5 médailles dont 2 titres), le Japon solide (deux médailles d’or), le drapeau portugais hissé en l’honneur de Telma Monteiro en -57kg… et l’hymne du Kosovo qui a retenti ce samedi lors du Grand Chelem de Paris, après une finale remportée par Majlinda Kelmendi face à Evelyne Tschopp, en -52kg. Une magnifique journée pour la combattante du JC Cortaillod à qui le tirage au sort n’avait pourtant rien épargné. Qu’importe !

D’abord ? Une victoire convaincante sur la Finlandaise Sundberg, avant de claquer un ippon superbe sur uchi-mata à la Roumaine Chitu, triple médaillée mondiale. Ensuite ? La Mongole Munkhbaatar, médaillée mondiale et vainqueur ici à Paris en 2011, qui lui attrapait la jambe… et prenait logiquement hansokumake au bout de dix secondes alors qu’Evelyne Tschopp n’est demandait pas tant. Elle passait aussi à travers la Kosovare Krasniqi par deux fois (yuko et ippon) sur son o-uchi-gari précis. En fait, seule l’autre fille de Peja, Majlinda Kelmendi, prenait le meilleur sur elle en finale sans qu’il n’y ait à redire. C’est donc une Evelyn Tschopp tout sourire que l’on retrouvait à la sortie du podium : « Je fais une très belle journée, mais une double championne du monde ne le devient pas par hasard. C’est du très haut niveau. Cela doit me donner confiance » confiait, radieuse, la judoka de Cortaillod. Alors que Giorgio Vismara, qui l’avait coachée sur la journée la félicitait chaleureusement : « C’est une combattante intelligente, qui travaille, qui sait qu’elle doit aller tout chercher, que rien ne lui sera donné. Alors c’est une très belle récompense pour elle. C’est aussi le résultat d’un travail d’équipe avec son entraîneur de club qui se met au service de son projet, qui lui apporte beaucoup.»

Emilie Amaron battue par l’Allemand Roper au 2e tour après avoir planté son ashi-guruma à la néo-Israëlienne Minakawa en -57kg, Ludovic Chammartin a donné aussi de bons signes aujourd’hui. S’il n’est pas monté sur le podium dans la nouvelle Arena de Paris-Bercy, il échoue au pied du podium, après avoir battu l’Américain Kunihiro sur uchi-mata, puis le Mongol K. Ganbold (De-ashi-barai au golden score). Il ne s’inclinait que face au champion du monde 2013 japonais Takato, avant de battre le Français Sofiane Milous, champion d’Europe en 2010. Et c’est l’Ouzbèke Lutfillaev qui le battait finalement sèchement sur le okuri-ashi-barai pour le bronze. « Je perds sur Takato qui est la référence mondiale de la catégorie et sur Lutfillaev, un combattant médaillé quasiment à chaque sortie internationale et qui fait partie des tout meilleurs lui aussi, même si ce qu’il me place pour cette médaille de bronze est difficile à digérer. À 30 ans, je me sens à mon meilleur, heureux sur le tapis, conscient qu’il faut s’engager. Après, je dois encore progresser sur le kumikata face à des combattants comme ceux-là, avec l’ambition de disputer un combat pour la médaille en Grand Chelem à chaque sortie.»


 

Dernières nouvelles

Sélection pour les Championnats du Monde 2019

La commission de sélection de la FSJ a annoncé sa décision de sélection pour les prochains ...

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à ...


 

#swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
Da

Ju-jitsu : Dan honorifique pour Santschi, Zürcher et Burch

À l’occasion du Swiss Ju-Jitsu Day 2019, un dan honorifique a été décerné à trois ju-jitsukas.


Intro image
CM 2019

Sélection pour les Championnats du Monde 2019

La commission de sélection de la FSJ a annoncé sa décision de sélection pour les prochains Championnats du Monde qui se dérouleront à Tokyo.


Intro image
Universiade

Universiade : rétrospective avec Olivier Schaffter

Les deux judokas Manon Monnard et Gioia Vetterli ont été en lice à l’Universiade 2019. Le coach Olivier Schaffter fait un résumé de la compétition.


Intro image
FSJ Clubs

Demande d'admission : Budo Schools Ahita

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
GP Budapest

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
Sport de performance

Cadre national suisse : après Alicante, ils sont prêts pour Budapest

L’équipe nationale suisse s’est entraînée pendant une semaine au camp d’entraînement international à Alicante (ESP). Prochainement sur le programme : le Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
FSJ clubs

Demande d'admission : Judo Club Estavayer

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
Chef Sport de performance

Le chef du sport de performance communique (juillet 2019)

Le chef du sport de performance informe sur la sélection pour les EYOF à Bakou (AZE) et sur l'organisation et la structure du département.