Grand Prix Almaty, - Emmanuel Charlot / L'esprit du Judo

Evelyne Tschopp, l’exploit au bon moment

image

Médaille d'or au Grand Prix d'Almaty (KAZ)

image

Depuis sa finale au Grand Chelem de Paris en octobre 2015, la combattante du JC Cortaillod avait démontré qu’elle avait l’étoffe d’une sélectionnée olympique. Mais malgré le travail en stage et les très nombreuses sorties en compétition, à Abou Dhabi, Wollongong en Océanie, Qingdao en Chine, Tokyo, Vienne, La Havane, Paris une nouvelle fois, puis Düsseldorf, Tbilissi, Samsun en Turquie, Kazan pour les championnats d’Europe, Bakou… les places d’honneur étaient encore trop rares. Mais le travail paie et sur les dernières compétitions, la tendance était régulièrement positive pour Evelyne Tschopp.
 



Cinquième du championnat d’Europe, sa meilleure performance, septième au Grand Chelem de Bakou avec deux victoires prometteuses, elle était 27e mondiale ce vendredi matin. Mais il fallait passer encore un cap, il fallait que la Neuchâteloise frappe encore beaucoup plus fort à Almaty, tournoi de la dernière chance, pour espérer entrer dans la zone des qualifiées pour les Jeux. Calcul fait, elle devait atteindre la finale pour déboulonner la triple « Olympienne » belge, Ilse Heylen, du quota européen dans l’hypothèse où celle-ci ne faisait rien. Une gageure. C’est pourtant ce qu’elle allait chercher avec conviction tandis qu’Heylen s’inclinait au premier tour, battant l’Arménienne Stankevich, 35e mondiale, sur un fantastique o-soto-gari dans un timing parfait, puis la Polonaise Perenc, 34e, par disqualification pour saisie à la jambe (après avoir été menée d’un yuko par ces deux adversaires), puis la « tombeuse » d’Heylen, la Coréenne du Nord Park Da-Sol, 38e, sur un contre en o-uchi-gari enchaîné au sol. Elle était alors en finale, exploit réalisé. Mais elle ne s’arrêtait pas là et s’offrait sa première grande victoire senior en dominant la n°13 mondiale, l’Israélienne Gili Cohen sur un mouvement de hanche opportuniste. Une compétition de référence, à 24 ans et à deux mois et demi des Jeux de Rio, où elle s’est donnée les moyens d’aller.


 

Dernières nouvelles

Sélection pour les Championnats du Monde 2019

La commission de sélection de la FSJ a annoncé sa décision de sélection pour les prochains ...

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à ...


 

#swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
CM 2019

Sélection pour les Championnats du Monde 2019

La commission de sélection de la FSJ a annoncé sa décision de sélection pour les prochains Championnats du Monde qui se dérouleront à Tokyo.


Intro image
FSJ Clubs

Demande d'admission : Budo Schools Ahita

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
GP Budapest

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
Sport de performance

Cadre national suisse : après Alicante, ils sont prêts pour Budapest

L’équipe nationale suisse s’est entraînée pendant une semaine au camp d’entraînement international à Alicante (ESP). Prochainement sur le programme : le Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
FSJ clubs

Demande d'admission : Judo Club Estavayer

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
Chef Sport de performance

Le chef du sport de performance communique (juillet 2019)

Le chef du sport de performance informe sur la sélection pour les EYOF à Bakou (AZE) et sur l'organisation et la structure du département. 


Intro image
U18

U18 : « Nous sommes déçus mais nous regardons vers l’avenir. »

L’équipe suisse U18 n’a pas obtenu les résultats souhaités au CE à Varsovie. Mais la motivation reste et le chemin continue, parce que le prochain grand événement attend déjà.


Intro image
NJD

Dan honorifique pour Kazuhiro Mikami, Werner Hunziker et Michael Goetz

La FSJ décerne les Judokas Kazuhiro Mikami, Werner Hunziker et Michael Goetz le Dan honorifique bien mérité.