CISM 2016, - Benar Baltisberger

CISM 2016: une ambiance particulière pour un tournoi fort

image

Flavio Orlik – médaillé de bronze des CM militaires 2013 – s’exprime à propos la manifestation qui se tiendra du 9 au 11 décembre à Uster

image
«Celui qui veut marquer des points ici, doit s’attendre à d’exigeants combats», Flavio Orlik, médaillée de bronze des CISM 2013

Les Championnats du monde militaires se dérouleront le dernier mois de l’année 2016 à Uster. La Suisse récolte ainsi ses premières expériences en tant qu’organisateur. Certains athlètes ont déjà expérimenté ce genre de CM, à l’instar de Flavio Orlik – ancien athlète de -100 kg du cadre Grand Slam suisse – que a décroché la médaille de bronze lors de l’édition 2013.

A propos du niveau de tournoi d’un CM militaires

Lors des CISM 2013 qui se sont tenus à Astana (KAZ), Flavio avait dû combattre quatre fois avant de remporter une médaille de bronze bien méritée. « Pour moi, c’était un résultat très important, c’était un élan de motivation », se souvient le judoka de la Suisse du sud-est. Ces championnats du monde sont pourtant destinés à un parterre de participants de l’armée, mais selon Flavio un niveau analogue aux compétitions standard est à attendre. «Selon mon expérience, je dirais que ce tournoi équivaut à un niveau de Coupe du monde. Jusqu’à présent des athlètes très forts y ont pris part. Par exemple, le Brésil est une nation qui participe généralement avec de célèbres judokas». Flavio fait référence à la demi-finale d’alors contre le champion du monde 2007 – Luciano Correa (BRA). Bien qu’il ne soit pas parvenu à s’imposer face à lui, il a finalement triomphé en petite finale. Lors de cette même manifestation, Karl Richard Frey (GER) a lui aussi a expérimenté de manière douloureuse le niveau de ce tournoi : il a manqué le podium d’un combat.

Nous devrions donc nous attendre à un championnat, dont le niveau s’aligne à celui d’une manifestation de judo de niveau mondial. La densité des performances ne correspond pourtant pas à un CM du monde standard, mais lorsqu’il s’agit d’une médaille, cette manifestation a le rayonnement d’un tournoi de haut niveau international.

Une ambiance particulière

L’ambiance particulière d’un CM militaires est également forte intéressante. «Il règne constamment une bonne ambiance, même un peu plus détendue que ce qu’on pourrait croire», avance Flavio de par son expérience. «Mais cela ne perturbe en rien le niveau de compétition. Ca tourne à plein régime, à 100%». Un fort sentiment d’appartenance est notamment sous-entendu par chouette ambiance. «Un apéro a été organisé après les compétitions, tous les athlètes avaient alors revêtu leur uniforme. C’était une expérience des plus amusante et passionnante».

Quelques conseils de l’ancien professionnel

«Je peux conseiller à tous les participants de savourer pleinement cette manifestation. En effet, le tournoi en lui-même est absolument unique, l’ambiance est particulière et le but n’est pas de récolter des points pour le classement mondial», explique Flavio Orlik. «Il s’agit justement d’une manifestation supplémentaire durant laquelle on peut récolter de chouettes expériences». En même temps, il avertit les judokas suisses de ne pas oublier qu’il s’agit d’un combat sérieux. «Il ne faut pas s’attendre à ce que ça coule de source. Celui qui veut marquer des points devra faire face à des combats exigeants».

Flavio Orlik a partagé avec nous des expériences qui augurent des moments prometteurs. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de voir de forts athlètes et un public enthousiastes les 9 et 11 décembre prochains à Uster.


 

Dernières nouvelles

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à ...

Cadre national suisse : après Alicante, ils sont prêts pour Budapest

L’équipe nationale suisse s’est entraînée pendant une semaine au camp d’entraînement international ...


 

#swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
FSJ Clubs

Demande d'admission : Budo Schools Ahita

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
GP Budapest

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
Sport de performance

Cadre national suisse : après Alicante, ils sont prêts pour Budapest

L’équipe nationale suisse s’est entraînée pendant une semaine au camp d’entraînement international à Alicante (ESP). Prochainement sur le programme : le Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
FSJ clubs

Demande d'admission : Judo Club Estavayer

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
Chef Sport de performance

Le chef du sport de performance communique (juillet 2019)

Le chef du sport de performance informe sur la sélection pour les EYOF à Bakou (AZE) et sur l'organisation et la structure du département. 


Intro image
U18

U18 : « Nous sommes déçus mais nous regardons vers l’avenir. »

L’équipe suisse U18 n’a pas obtenu les résultats souhaités au CE à Varsovie. Mais la motivation reste et le chemin continue, parce que le prochain grand événement attend déjà.


Intro image
NJD

Dan honorifique pour Kazuhiro Mikami, Werner Hunziker et Michael Goetz

La FSJ décerne les Judokas Kazuhiro Mikami, Werner Hunziker et Michael Goetz le Dan honorifique bien mérité.


Intro image
NJJJD

Rétrospective « National Judo & Ju-Jitsu Day »

Le week-end du 29 et 30 juin, le « National Judo Day » ainsi que le « National Ju-Jitsu Day » 2019 ont eu lieu. Les photos de l’événement sont dès maintenant disponible en ligne.