Interview CISM, - Olivier Remy / L’esprit du Judo

CISM 2016 : L'équipe française

image

Adjudant-chef Fabrice Guilley, sélectionneur de l’équipe de France militaire « Pour une reconnaissance accrue du judo militaire »

image

Comment s’annonce la sélection française ?
Tout va dépendre des championnats de France 1re division qui se déroulent les 12 et 13 novembre. De nombreux combattants sont intéressés pour s’aligner lors de ces championnats du monde militaires, mais nous sommes soumis aux sélections civiles, notamment la tournée d’Asie et le Grand Chelem de Tokyo qui ont lieu au mois de décembre et dont les sélectionnés seront déterminés en fonction de ces championnats de France. Axel Clerget, Matthieu Thorel sont pressentis. Nous comptions sur Marielle Pruvost, mais elle est blessée, tout comme Joseph Terhec, double champion de France. Nous espérions aussi Audrey Tcheuméo et Clarisse Agbegnenou, en contrat avec l’armée, mais elles seront trop justes pour faire leur rentrée, d’autant qu’elles ont aussi des obligations avec leurs clubs, notamment la Coupe d’Europe. Si la sélection n’est pas définitive, nous venons tout de même avec quatre médaillés des derniers jeux mondiaux militaires.

La France est historiquement représentée dans les compétitions militaires, mais elle paie aussi le fait que ses meilleurs combattants ne dépendent pas que de l’armée…
C’est ce qui nous différencie du Brésil, de la Corée ou même de l’Allemagne et des Pays-Bas. Dans ces pays, les épreuves militaires sont inscrites parmi les dates incontournables du calendrier de la saison. En France, c’est différent. Il existe une tradition avec le bataillon de Joinville qui a accueilli pendant plusieurs décennies tous les champions français, les Jean-Luc Rougé, Thierry Rey, David Douillet. Mais les choses ont changé et le calendrier ne joue pas pour nous. Peut-être devrions nous, comme au taekwondo, faire en sorte que les championnats militaires apportent des points pour la ranking-list olympique. Il serait peut-être intéressant également de créer un championnat de second niveau pour attirer des petites nations qui hésitent parfois à être représentées, comme l’Union Européenne de Judo l’a fait par exemple avec ses coupes d’Europe.

Qu’attendez-vous pour la France de cette édition 2016 ?
Des médailles ! Nous en remportons régulièrement trois à quatre lors de chaque grand rendez-vous. La concurrence sera dense avec des combattants médaillés mondiaux voire olympiques. Nous aimerions réussir quelque chose en équipes. De toute façon, les résultats comptent parce que l’armée, comme toutes les autres structures, attend une forme de retour sur investissement. Le judo militaire est important, c’est aussi la nation que nous représentons, une responsabilité et un honneur. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si la France est candidate à l’organisation des mondiaux militaires 2018. Si Paris obtient les Jeux olympiques de 2024, ce sera aussi l’occasion pour l’armée de soutenir les sportifs et les judokas et cela irait dans le sens d’une reconnaissance accrue du judo militaire.

Propos recueillis par Olivier Remy / L’esprit du Judo


 

Dernières nouvelles

Sélection pour les Championnats du Monde 2019

La commission de sélection de la FSJ a annoncé sa décision de sélection pour les prochains ...

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à ...


 

#swissjudo

 

Autres nouvelles

Intro image
CM 2019

Sélection pour les Championnats du Monde 2019

La commission de sélection de la FSJ a annoncé sa décision de sélection pour les prochains Championnats du Monde qui se dérouleront à Tokyo.


Intro image
FSJ Clubs

Demande d'admission : Budo Schools Ahita

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
GP Budapest

De l’argent au Grand Prix pour Fabienne Kocher

La judoka Fabienne Kocher a décroché la deuxième place dans la catégorie -52kg au Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
Sport de performance

Cadre national suisse : après Alicante, ils sont prêts pour Budapest

L’équipe nationale suisse s’est entraînée pendant une semaine au camp d’entraînement international à Alicante (ESP). Prochainement sur le programme : le Grand Prix à Budapest (HUN).


Intro image
FSJ clubs

Demande d'admission : Judo Club Estavayer

Le club suivant propose la demande d'admission à la FSJ :


Intro image
Chef Sport de performance

Le chef du sport de performance communique (juillet 2019)

Le chef du sport de performance informe sur la sélection pour les EYOF à Bakou (AZE) et sur l'organisation et la structure du département. 


Intro image
U18

U18 : « Nous sommes déçus mais nous regardons vers l’avenir. »

L’équipe suisse U18 n’a pas obtenu les résultats souhaités au CE à Varsovie. Mais la motivation reste et le chemin continue, parce que le prochain grand événement attend déjà.


Intro image
NJD

Dan honorifique pour Kazuhiro Mikami, Werner Hunziker et Michael Goetz

La FSJ décerne les Judokas Kazuhiro Mikami, Werner Hunziker et Michael Goetz le Dan honorifique bien mérité.