CM, - Benar Baltisberger

Fabienne Kocher : «Je souhaite défendre ma médaille !»

image

Le 7 octobre, la judokate Fabienne Kocher (-52kg) foulera les tatamis pour les Championnats du Monde à Tachkent (UZB). Grâce à une saison couronnée de succès, la Suissesse se rendra à la compétition dotée d’une grande confiance en elle. 

image
Focus sur les Championnats du Monde : Fabienne se réjouit de la forte concurrence qu’elle rencontrera en Ouzbékistan.

Fabienne Kocher s'est imposée au cours des dernières années comme la figure de proue du Judo suisse. D'un côté, il y a ce qui saute aux yeux : les succès et les médailles. La judokate du JC Uster comptabilise sept podiums sur le «IJF World Tour». L'année dernière, Fabienne a brillé avec une médaille de bronze aux CM, suivie d'une cinquième place aux Jeux olympiques. Tout le monde s’attend dès lors à ce que la Suissesse vienne défendre sa médaille aux CM de cette année en Ouzbékistan. C'est bien sûr l'objectif : Fabienne veut à nouveau se tenir fièrement sur le podium des CM. Sa saison 2022 réussie lui donne la confiance nécessaire pour s'attaquer courageusement à cet objectif.

D'un autre côté, Fabienne marque aussi des points grâce à son mélange sympathique de détermination dans le combat et de modestie en dehors du tatami. Cela a permis à la judokate de gagner en visibilité dans les médias et de se faire connaître dans toute la Suisse. Une foule nombreuse suivra donc Fabienne Kocher aux CM lorsqu'elle utilisera sa technique spéciale «O-uchi-gari» !

Zoom sur la saison en cours

Les succès de l'année dernière sont bien connus. Mais la saison en cours se déroule également très bien pour la jeune femme de 29 ans. Une médaille de bronze au GP du Portugal a marqué le début de la saison, suivie peu après par le bronze au GP de Paris. Une 7ème place aux CE de Sofia (BUL), le bronze au GP de Zagreb et deux médailles d'argent à l'European Open d'Oberwart (AUT) et de Riccione (ITA) complètent son palmarès 2022 jusqu'à présent. La numéro 8 suisse du classement mondial fait donc à juste titre partie des favorites à Tachkent.


Trois questions à Fabienne Kocher avant les CM
 

Fabienne, qu'est-ce qui te réjouit le plus au sujet de ces prochains CM ?

«Après les Championnats de l'année dernière, j'aimerais bien sûr défendre ma médaille de bronze ! Cela me motive beaucoup. Je suis également impatiente de voir qui remportera une médaille lorsque les meilleures des meilleures se rencontreront à nouveau après une longue période. Les combats seront passionnants et je me réjouis beaucoup de me mesurer à la concurrence.»

Quels résultats ou tournois te donnent confiance en toi ?

«Les trois derniers tournois se sont très bien déroulés pour moi : une troisième place au GP de Zagreb, ainsi que deux médailles d'argent aux EO de Riccione et d'Oberwart. Cela me rend très positive et a montré que je suis en bonne forme. Avec les derniers ajustements que nous apportons ici lors de l’entraînement, je suis convaincue que tout sera possible en Ouzbékistan.»

Que se passera-t-il après les Championnats du Monde ?

«Les choses vont s'enchaîner après les CM. Les Championnats sont en effet suivis pratiquement tous les quinze jours par d’autres événements, tels que les Grands Chelems d'Abu Dhabi, de Bakou et de Tokyo, sans oublier le Master de Jérusalem. Il y a donc encore un programme chargé jusqu'à la fin de l'année !»