CM 2022, - Benar Baltisberger

Nils Stump : «Je suis de nouveau en pleine forme pour la compétition.»

image

Le 8 octobre, Nils Stump (-73kg) participera aux championnats du monde à Tachkent. Après son opération de l'épaule, l'athlète de haut niveau se sent à nouveau pleinement opérationnel.

image

Dès que Nils Stump monte sur les tatamis, le spectacle commence. Le judoka de 25 ans du JC Uster se distingue par son judo offensif, sa polyvalence en matière de technique debout et au sol et, surtout, par sa manière de fêter une victoire avec brio. Nils réunit tout simplement tout ce qui génère du plaisir à la pratique du Judo.

Après les Jeux olympiques, ce judoka ambitieux avait toutefois connu une certaine accalmie : «Après mon opération de l'épaule l'année dernière, j'ai manqué quelques tournois», raconte Nils. Les préparations intensives, les entraînements et les tournois avaient fait des dégâts. Mais le moment de prendre soin de lui était bien choisi - car Nils est désormais à nouveau pleinement opérationnel et en bonne forme pour les Championnats du Monde. «Je me réjouis - comme toujours, en prévision d'un événement aussi important. Et maintenant, je suis de nouveau en pleine forme pour la compétition. Je suis donc d'autant plus motivé pour combattre lors de ces CM.»

Le Suisse a récemment retrouvé sa pratique de la compétition et sa confiance en lui grâce à deux succès retentissants. «Les deux victoires lors du dernier European Open à Madrid et à Oberwart m'ont procuré une bonne sensation. Ce n'était certes pas encore le plus haut niveau de compétition, mais j'ai pu acquérir une précieuse expérience du combat et je me sens désormais prêt pour les CM.» Mais à Tachkent, Nils se mesurera à une concurrence plus forte. Sept athlètes du top 10 de sa catégorie -73kg seront présents, y compris le numéro 1 mondial, le Géorgien Lasha Shavdatuashvili.

Quelle est donc la stratégie du Suisse pour se hisser au sommet ? Sa technique spéciale, l'Uchi-mata, est-elle la clé du succès ? «Cela va dépendre de l'adversaire», explique Nils. «Si mon adversaire est gaucher ou droitier, ou selon son style, certaines techniques fonctionnent mieux que d'autres.» Cette tactique, qui peut paraître relativement simple au premier abord, pose toutefois des difficultés considérables à la plupart des judoka·te·s. Peu d'athlètes font preuve d'une telle polyvalence, qui leur permet de vaincre n'importe quel·le concurrent·e. Mais il est raisonnable d’affirmer que Nils fait justement partie de ces talents d'exception qui en sont capables. Quelle que soit la direction, debout ou au sol, le bilan des points de victoire variés parle en faveur de l'Helvète. Avec de telles prédispositions, Nils n'a bien sûr qu'un seul objectif «Mon but est de ramener une médaille à la maison.»

Et que pense le Judoka expérimenté des autres membres de l’équipe suisse ? «Je pense que nous avons actuellement une équipe très forte», déclare Nils, qui estime qu'une médaille est tout à fait réaliste : «Si nous pouvons à nouveau remporter une médaille, comme Fabienne l'a fait l'année dernière, ce serait de toute évidence très positif pour le Judo suisse.»

Si Nils est dans un bon jour le 8 octobre, nous pouvons nous attendre à un grande performance de Judo. Tout comme il l'avait déjà montré lors des championnats d'Europe de 2021 :