News

Deaflympics 2017 à Samsun (TUR)

Jonas Jenzer a dû s’avouer vaincu en huitième de finale des « Deaflympics » de cette année.

Jonas Jenzer a remis la torche à Lausanne

Un honneur pour le sport et l’athlète : Jonas Jenzer a remis la torche au champion olympique.

Les personnes malentendantes ou sourdes ne sont en principe pas limitées pour pratiquer activement le judo et ju-jitsu. Les principales exigences – comme dans tout autre sport de combat – sont le respect, l’esprit de camaraderie et avoir plaisir à bouger. De plus, les personnes malentendantes peuvent participer sans aucune restriction à toutes les activités telles que cours, examens Dan, camps ou tournois.

Les personnes intéressées à débuter peuvent discuter au préalable avec le/la responsable d’un club de leur région. Il est important que l’entraîneur soit informé d’une éventuelle déficience auditive – ce principe s’applique également à tout autre handicap. 

 

Deaflympics

Les sportives et sportifs sourds peuvent pratiquer le sport à un niveau élite dans le cadre des « Deaflympics ». Ces Jeux olympiques des sourds sont reconnus par le comité international olympique et sont organisés tous les quatre ans – respectivement toujours une année après les Jeux olympiques classiques.

Le judo fait partie des disciplines sportives au programme des Deaflympics. Tandis que les personnes malentendantes peuvent participer à toutes sortes de tournois, les personnes sourdes concourent quant à elle dans le cadre de ces Jeux spécifiques qui leur offrent un cadre supplémentaire et les mêmes exigences.