CM, - Benar Baltisberger

CM : Ciril Grossklaus nous parle des favoris, de ses espoirs olympiques et livre ses conseils à la relève

image

Dernière apparition sur la scène mondiale ? Le moment fatidique arrive et l'on a envie de s'exclamer, enthousiastes : "Tu peux le faire, Ciril !". L'athlète lui-même ainsi que le coach Budolin sont convaincus que l'objectif des Jeux Olympiques est réaliste.

image
Grossklaus avant le CM : "Si l'on veut arriver à battre régulièrement les favoris, il faut soi-même devenir un favori."

Comment pourrait-il en être autrement, la tension est de nouveau à son comble et tout se joue lors d'un dernier tournoi décisif, qui se trouve être ni plus ni moins que les Championnats du monde. Ciril Grossklaus, combattant de la catégorie des -90kg et figure de proue du judo suisse ces dernières années, est aujourd'hui le numéro 36 mondial. Mais «it ain't over till it's over», comme dit le proverbe ! Et les plus belles réussites se méritent.

Une chose est sûre : ce sera le dernier CM de Ciril Grossklaus. L'issue du tournoi déterminera s'il s'agira également de la dernière compétition de sa carrière. Il nous faut un exploit ! L'enjeu pour Tokyo 2021 est de taille, mais nous pouvons lui faire confiance pour mener à bien cette prouesse...


'Grossklaus brille aux Championnats du monde et obtient son billet olympique à la dernière minute' – Ce serait un bon titre d'article, non ?

«C'est sûr ! En tout cas, il attise mon enthousiasme et reflète mon objectif. Il y a cinq ans, je n'aurais jamais cru que tout se jouerait lors de cette seule compétition. Ce sera vraiment excitant, et le moment où je franchirai cet obstacle sera d'autant plus agréable.»


Quel résultat faudrait-t-il obtenir pour pouvoir faire partie de Tokyo 2021 ?

«Je dois atteindre au moins les quarts de finale. Si je me hisse dans le top-7 et que Nils obtient la qualification directe, j'ai de bonnes chances pour le quota continental. L'entraîneur national et moi-même avons confiance en nous - et qui sait ce qui peut arriver lors d'une journée parfaite ?»


Tout est possible au Judo ! Mais quel est ton plan, comment vas-tu atteindre ton objectif ?

«Il n'y a pas de formule magique. Ma tâche consiste à atteindre le niveau optimal de performance le jour du combat. Pour y parvenir, j'ai mis au point ces dernières années de nombreux processus qui s'intègrent à ma préparation. C'est ce sur quoi je me concentre actuellement.»


Tu as à maintes reprises prouvé tout au long de ta carrière que tu pouvais vaincre de grands adversaires. Que faut-il faire pour battre non seulement un, mais plusieurs favoris le même jour ?

«Une surprise est toujours possible, et même plusieurs de suite. C'est la nature même des combats. Il n'y a pas de tactique qui réussisse à tous les coups. Si l'on veut arriver à battre régulièrement les favoris, il faut soi-même devenir un favori.»


Ce sera ton dernier CM. Tu as montré des performances impressionnantes, tu es un modèle pour de nombreux enfants et une inspiration pour les jeunes athlètes de la relève. Que tu ailles finalement aux Jeux ou non, quel est ton message pour les «Grossklaus» de demain ?

«Rêver d'une victoire olympique est une bonne chose. Mais malgré cette ambition nécessaire, prenez soin de votre santé, car le chemin est long et semé d’embûches. Le plaisir de pratiquer le Judo devrait toujours passer en premier. Encore une dernière chose : le succès est agréable. Mais la personnalité, l'attitude intérieure, c'est ce qui fait un champion.»