CSI 2016, - Benar Baltisberger

Les premiers champions suisses 2016 ont été désignés à Neuchâtel

image

Lors de la première journée des Championnats Suisses Individuels 2016, les judokas se sont disputés les titres de Champion Suisse dans la catégorie d’élite, M18 et Master (30+)…

image
Photo : FSJ / Nathalie Tardy

→ Photos 

→ Tous les résultats dans la vue d’ensemble

→ Rapport 2ème jour

 Avec la première journée des Championnats Suisses Individuels 2016, un événement de judo spectaculaire s’est déroulé. Les combattants ont su enthousiasmer le publique sur place, ainsi que via streaming sur Facebook, grâce à leurs prestations ambitieux. Aussi cette année, aucun cadeau a été fait pour recevoir un titre dans sa catégorie : qui voulait mettre pied à la plus haute marche du podium a du être convaincant dès le début.

M18 hommes
Premièrement sur le programme le samedi matin : la catégorie des hommes M18. Déjà les jeunes athlètes de relève ont su impressionner avec leurs techniques variées et leur volonté d’obtenir des bons résultats. À la fin, les vainqueurs s’appelaient Nicolas Bolzoni (-45kg), Maxime Albisetti (-50kg), Adam Batsiev (-55kg), Raphael Ernie (-60kg), Leandro Brühlmann (-66kg), Siro Stump (-73kg) et Luc Heitz (+73kg).

→ photos du podium des M18

Élite hommes
Dans quelques catégories de l’élite des hommes, l’ensemble des participants était très dense du point de vue du niveau. Les catégories des -81kg et -90kg sont spécialement dignes d’êtres mentionnées ici. Dans la dernière catégorie, le judoka olympique Ciril Grossklaus a mis les pieds sur les tatami devant le publique local – cela après six ans sans avoir combattu au CSI. De manière souveraine, il s’est battu jusqu’en finale où il a affronté l’ambitieux athlète de relève Simon Schnell. Ciril a finalement pu s’imposer avec deux waza-ari et s’est assuré le titre de champion suisse 2016. Dans la catégorie -81kg Dominik Sommer s’est hissé sur le sommet – une victoire inattendue, mais bien méritée. Si cette victoire surprend, c’est parce qu’il na pas encore atteint toute son potentiel de performances après une longue pause à cause d’une blessure. La victoire est d’autant plus méritée, parce que cet athlète s’entraîne avec zèle depuis plusieurs années et essaie toujours de s’améliorer pour faire partie des meilleurs du monde.
Dans les catégories de poids légers -60kg et -66kg, les judoka de Morges Matthieu Groell et Simon Rosset se sont imposés. Dès le début, la catégorie -73kg était dominée par des ambitieux jodoka de relève. Là, Nils Stump, qui a combattu dans une plus haute catégorie qu’avant, a vaincu son adversaire Kristian Nikollbibaj dans un duel captivant. Patrick Moser s’est assuré son cinquième titre en série avec la victoire chez les poids lourds.

→ photos du podium de l’élite hommes

Élite dames
Chez l’élite des dames, les titres chez les poids légers -48kg et -52kg ont été décroché – par analogie avec le hommes – par deux athlètes de Morges, Priscilla Morand et Tamara Silva. Avec Evelyne Tschopp dans la catégorie -57kg, la deuxième athlète ayant concouru lors des Jeux Olympiques s’est lancé dans la compétition pour décrocher le titre de championne suisse 2016. Dans la finale contre Ines Amey, elle a pu tirer l’avantage d’une attaque inopportune de son adversaire et a gagné le combat après peu de temps. Alors que Céline Flury s’est placé en tête des -63kg, Alina Lengweiler, qui combat internationalement dans la catégorie -70kg, a triomphé chez les poids lourds des dames.

→ photos du podium de l’élite dames

Master
La catégorie Master a aussi été bien représentée cette année. Pas moins de 60 judoka ambitieux à partir de l’âge de 30 ans ont faut preuve que le judo de compétition suisse n’est pas seulement réservé à des athlètes jeunes. Grâce à cette vive participation, les CSI de cette année ont établi un record à ce qui concerne le nombre des participants de cette catégorie. Sur ce, félicitations et continuez ainsi !

→ photos du podium des Master

 


 

Trainingsideen 

Intro image

Workout @Home

Verschiedene Trainingsideen für zuhause!


Top News

Vorstellung des neuen Vorstands: David Sigos

Seit dem Juni 2020 ist der neue SJV Vorstand im Amt. Wer die aktuellen Vertreter sind und welche ...

«Der Wettkampfsport als Athlet oder Coach ist eine einzigartige Lebenserfahrung!»

Die Ju-Jitsu Nationaltrainerin des Duo-System Alexandra Erni hat ihren Rücktritt beschlossen. Warum ...


 

Instagram #swissjudo

 

News:

Intro image
SJV Vorstand

Vorstellung des neuen Vorstands: David Sigos

Seit dem Juni 2020 ist der neue SJV Vorstand im Amt. Wer die aktuellen Vertreter sind und welche Visionen sie haben, präsentieren wir in einem kurzen Portrait.


Intro image
Ju-Jitsu

«Der Wettkampfsport als Athlet oder Coach ist eine einzigartige Lebenserfahrung!»

Die Ju-Jitsu Nationaltrainerin des Duo-System Alexandra Erni hat ihren Rücktritt beschlossen. Warum jetzt der richtige Zeitpunkt ist und wie es weiter geht erklärt sie im Interview. 


Intro image
Kata

Covid-19-Schutzkonzept und Kata

Judoka Oliver Paganini zeigt eine «Tai Sabaki Kata» und äussert Gedanken zum Thema in Bezug auf die Judo-Werte.


Intro image
SJV Vorstand

Vorstellung des neuen Vorstands: Linus Bruhin

Seit dem Juni 2020 ist der neue SJV Vorstand im Amt. Wer die aktuellen Vertreter sind und welche Visionen sie haben, präsentieren wir in einem kurzen Portrait.


Intro image
SJV Jobs

Stelleninserat: Ausbildung & Breitensport

Der SJV sucht per 1. November 2020 oder nach Vereinbarung eine(n) Chef(in) Ausbildung und Breitensport (100%) – Mitglied der Geschäftsleitung.


Intro image
SJV Verband

Strukturelle Anpassungen im SJV

Nach der ersten Vorstandssitzung vom 2. Juli 2020 nimmt der neue Vorstand strukturelle Anpassungen in der Organisation vor.


Intro image
Veranstaltungen

Veranstaltungen in der zweiten Jahreshälfte

Aktuelle Informationen zu den SJV Veranstaltungen: Die geplanten Ranking-Turniere in Weinfelden und Murten können nicht stattfinden. 


Intro image
SJV Mitglieder

Neu: Vorlagen für Probetrainings

Der erste Eindruck zählt: Es ist wichtig, bei Probetrainings eine positive Erinnerung zu schaffen. Dies geschieht durch qualitativ gut ausgebildete Trainer einerseits – andererseits kann auch eine nette Willkommensgeste viel bewirken.